Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 02:17

RECEVONS LES COMME ILS LE DOIVENT ...

NOUS NE VOULONS PAS DE SUPER OEIL DE PISAN DANS NOS PROVINCES

 

Encore une "invention" de CC, vous savez l'un des trois mauvais compagnon ?

Et ancien préfet .. cela ne s'invente pas !

Le nouveau responsable de la "commission" Conseil des Sages au sein du Comité de coordination, mise en place par le "guide" et approuvé (évidemment !) par le Souverain Grand Comité !

Enfin, si quelqu'un est capable de nous expliquer tout ce fonctionnement ça nous arrangerait, car depuis un moment avec toutes ces nominations, ces créations de commissions, ces nouvelles provinces qui sortent du chapeau, la sortie du nouveau grand collège, et nous en oublions ... normal dans ce flux destiné à la mise en forme de l'écran de fumée géant qui ne sert qu'à "dorer" les affidés de FS !

 

Restons sur les nouveaux "super" préfets que FS appellent Assistant de région !

Voici la note envoyée aux GMP

 

NOTE AU GRAND MAITRE CONCERNANT LA FONCTION D'ASSISTANT DE REGION

 


 

 

1/ Exposé des motifs: (à l'usage des GMP)

 

 

Le plan de réforme de la GLNF, initié depuis quelques mois après consultations des frères, a mis en lumière les difficultés que pouvait rencontrer la Grande Loge dans la perception des préoccupations issues des Loges.

 

A cet égard, il a été jugé opportun de formaliser les contacts et échanges entre les Vénérables des Loges et leurs Grands Maitres Provinciaux. Cela a ainsi suscité la création des Collèges de Vénérables, ou Conseils de Maitres Installés Permanents, afin de rapprocher ces chefs de l'Ordre de leur hiérarchie.

 

D'autre part, la croissance des effectifs de la GLNF a souligné les dysfonctionnements de l'information montante et descendante. Les structures mises en place pour un effectif de 10 000 membres ont perduré alors que le périmètre de l'action du Grand Maitre doit englober actuellement la gestion personnelle de 37 Provinces.

 

Pour pallier ces dysfonctionnements qui ont montré récemment leurs dangers,  le Grand Maître a désiré instituer des fonctions d'Assistants Grand Maître, spécialisés dans les relations avec les Grands Maîtres Provinciaux.

 

Il s'agit donc de confier à d'anciens Grands Maitres Provinciaux, qui ont bien connu les difficultés de cette fonction, une mission d'assistance, de conseil, de coordination vers leurs anciens collègues actifs. Cette mission se complète, en outre, d'une mission d'écoute des problèmes et aspirations locaux, en se faisant le relai auprès du Grand Maître, des préoccupations des collèges provinciaux et des collèges de Vénérables.

 

2/ Contour de la fonction :

 

Il faut préciser dès l'abord ce que n'est pas cette fonction :

 

Les Assistants Grands Maîtres de Région n'ont pas vocation à administrer les Provinces. Ils ne sont pas de super Grands Maitres Provinciaux. Ils n'auront pas de compétence pour établir ou vérifier les comptes, pour décider des budgets, arrêter les ordres de marche des Provinces. Ils ne décideront pas de la composition des collèges provinciaux. En bref, ils ne sont substitués en rien aux prérogatives que le Grand Maître confie aux Grands Maîtres Provinciaux.

 

L'objectif de cette fonction est tout entier contenu dans son titre : ASSISTANTS

 

1/ Assistants du Grand Maître pour ce qui est de la compréhension des problèmes particuliers d'une province, de certaines Loges dans certains Orients. La connaissance des difficultés de terrain doit permettre d'anticiper, de diagnostiquer, et de traiter dès l'origine les souffrances, les dysfonctionnements dont le traitement ne peut être résolu sur place. Pour ce faire, la proximité avec les GMP de leur région, ainsi qu'avec leurs collèges et avec les Vénérables réunis en Collèges de VM ou Loges de M.I. Est primordiale. Ils auront également une mission d'exploration des conditions matérielles des réunions des Loges et les potentialités d'amélioration des locaux avec le concours de la GLNF.

 

2/ Assistants, ils le seront surtout pour leurs frères GMP, dans tous les domaines de leur action, s'ils le sollicitent. Assistance maçonnique, comptable, administrative et organisationnelle. Ils devront analyser et détecter les potentiels humains disponibles éventuellement pour la transmission future des fonctions provinciales. En outre, après analyse et formalisation des standards de fonctionnement normaux d'une province, ils devront porter leur regard sur les failles, les manquements ou dysfonctionnement par rapport à ces « normes ».

 

Ils porteront à la connaissance du Grand Maître les « expériences » originales mises en place par certains GMP et qui se trouvent porteuses d'ouvertures intéressantes pour le rayonnement, le développement de l'Ordre ainsi que pour le contentement et l'épanouissement des frères.

 

Comme pour les GMP, la fonction d'Assistant doit d'abord être comprise comme un travail de « facilitant » au service des frères, et de leur hiérarchie provinciale. L'analyse de la communication nationale perçue réellement par les frères est primordiale. Ce qui est colporté ou lu sur les blogs a malheureusement souvent plus de crédibilité que la communication officielle.

 

3 / Moyens d'action / Outils de liaison.

 

Il est évident que cette mission a d'abord comme interlocuteurs privilégiés les GMP. Ceux-ci doivent donc désormais considérer qu'ils appartiennent à une région (à nommer ou pas ?) et qu'ils doivent agir en synergie avec leurs voisins, ne serait-ce que parce beaucoup de frères visitent des loges « frontalières » et peuvent comparer les méthodes de gestion des différentes provinces. Les GMP devront constituer dans leur messagerie internet une liste de diffusion entre les GMP de la région et l'Assistant. Elle sera d'usage montant et descendant : ainsi les standards de fonctionnement seront mieux connus.

 

L'Assistant Régional devra recevoir en copie les messages des GMP destinés au GM (sauf confidentiels) sous peine d'en être ignorants et de se trouver court-circuités par les GMP, et donc relégués au rang d'échelon superfétatoire. De même, l'Assistant sera destinataire en copie des courriers du GM aux GMP, sauf nécessité de discrétion.

 

De même, afin d'avoir une vision « holistique » de la marche de la GLNF dans ses provinces, il serait bon que les 4 assistants de région échangent entre eux, au moyen d'une liste de diffusion Internet privée, et incluant le Grand Maitre à titre personnel.

 

Au niveau de la Province, l'important est la collecte de l'information : celle-ci se fait par le moyen des réunions de Vénérables ou des réunions hors tenue des collèges provinciaux. D'autre part, il ne serait pas inintéressant que l'e-mail de l'assistant (un e-mail dédié !) soit connu des frères des loges...

 

Bien entendu, la présence aux assemblées provinciales en mission de représentation paraît incontournable. C'est l'occasion de s'adresser à chaque frère de la province et de faire passer le message de la Grande Loge. Par les temps qui courent, un profil modeste, fraternel et enthousiaste me paraît de mise. Ne pas nier ses erreurs est le meilleur moyen de faire accepter la nécessité des réformes suscitées par les commissions ou les frères eux- mêmes. Encore une fois, si la « comm » écrite est nécessaire, porter une parole reste primordial.

 

Bien entendu, les Assistants Grand Maître Régionaux devront être informés des « grands chiffres » qui concernent la GLNF, y incluant les détails des investissements immobiliers dans les provinces depuis l'origine, éléments susceptibles de faire comprendre aux frères « où passent leur cotisation ! ». Dans le même ordre d'idée, les engagements financiers de la Grande Loge mais aussi des Provinces devront pouvoir être leur être accessibles afin qu'ils soient en mesure de réfuter les arguments contraires qui ne manqueront pas de leur être opposés, et, de manière attendue, peu courtoisement...

 

La Grande Loge en elle même n'ayant rien à se reprocher, la transparence paraît être la meilleure arme de défense, et les Assistants devront sans doute la manier avec doigté et persuasion. Ne pas oublier qu'une communication officielle même sincère, mais confuse ou inadaptée ou redondante  est synonyme d'opacité.

 

Pour ce qui concerne la Régularité et sa reconnaissance internationale, les Assistants devront sans doute rappeler inlassablement les Principes établis et rappelés par la Grande Loge Unie d'Angleterre en 1929, et en particulier, ceux qui précisent l'absolue nécessité de la souveraineté de la Grande Loge par rapport à tout système de Perfection prétendant s'ériger en Gestionnaire d'un Rite.

 

Néanmoins, l'implication de frères éminents mais non sectaires de ces rites,  dans nos  loges d'instruction serait un élément de prévention (de vaccination...) des problèmes avec les systèmes de Perfection...

 

4 / Visibilité nationale de la Fonction.

 

Il paraît souhaitable que les GMP et les frères de la Grande Loge Nationale soient clairement informés de la nature de nos fonctions, de leurs limites et de leurs potentialités, afin de prévenir les conflits ou les empiètements. Ils auront nos coordonnées, et  devront savoir à quoi s'attendre en matière de réunion de collèges et de Vénérables et d'Assemblées.

 

 

5 / Résultats escomptés.

 

Par nature, les Grands Maîtres Provinciaux n'ont pas toujours envie de faire remonter au siège les dysfonctionnements qui sont dus à leurs carences (le cas échéant ), à leurs maladresses, à leur mauvaise communication, ou à leur inexpérience.

 

Inversement, ils sont souvent prompts à exhiber leurs réussites (ou ce qu'ils croient telles), leurs succès, ou toutes choses qui les mettent en  belle position auprès de leurs collègues ou du Grand Maître.

 

L'œil de l'Assistant doit absolument déceler, par comparaison avec ce qui doit être raisonnablement et idéalement fait pour promouvoir la Grande Loge dans les Provinces, les écarts, les comportements déplaisants, les manœuvres dilatoires, mais aussi évaluer les vrais objets de satisfaction, les réelles ouvertures fraternelles, les comportements positifs ou rémunérateurs pour la satisfaction des frères.

 

Il doit conseiller les GMP sur ce qu'ils pourraient mettre en place, améliorer, diligenter, pour répondre PAR AVANCE aux critiques. Avoir toujours un temps d'avance par rapport aux attentes, être à l'écoute des frères, même apprentis (surtout...). Il devra aussi susciter l'abandon des mauvaises pratiques, des comportements immodestes, des dépenses ostentatoires, des Honneurs dispensés à tort et à travers, partant du principe que ce qui est demandé dans ce domaine ne devrait presque jamais être accordé...

 

En fait, l'Assistant de Région devrait permettre, s'il en était besoin, de remettre les GMP sur le chemin de la vertu, vertu de gestion, vertu fraternelle et proche des frères, dans l'amitié, la proximité et le travail. La grande majorité des frères veulent aborder la Maçonnerie comme une occasion de travail et de réflexion. Ils le demandent, et ce cadre doit leur être offert de manière préférentielle, car c'est notre « coeur de métier ». Les GMP doivent privilégier cela et les Assistants de Région y veiller.

 

6 / En esprit...

 

Il faut se rappeler à tout instant que la Maçonnerie est une Fraternité, que les rapports entre les Assistants de Région et les GMP doivent en être empreints, ainsi que d'une gentillesse naturelle, que le caporalisme n'y a pas sa place, pas plus que l'amateurisme déliquescent.

 

Jusqu'à présent, il est vrai, les GMP avaient une grande latitude de travail, ils devront sans doute apprendre au fil du temps que la Grande Loge est devenue une grande maison qui nécessite encore plus de suivi, mais qui mette les valeurs d'affectivité, de confiance,  et d'ouverture au sein de nos rapports, mais aussi de rigueur bienveillante, de sérénité active, et d'attention fraternelle.

 

C'est à ce prix que la fonction trouvera sa place dans l'espace de notre organigramme national.

 

TRF

27/11/2010

 

 

 

 

Voilà ce à quoi nous devons nous attendre ...

Les Services Secrets intérieurs se mettent en place à la méthode Pisan ...

L'oeil du "guide" se transformera en oeil d'espion.

C'est intolérable ...

 

Comment dans ce cas aller aux réunions provinciales ? 

Comment accepter que l'oeil du "guide" nous y regarde et surtout nous y écoute ?

Il va falloir qu'on le veuille ou non prendre des dispositions, nous sommes des hommes libres et de bonnes moeurs et cela n'a pas l'air d'être le cas de ce "super préfet".

Nous devons redoubler de vigilance.

 

 

 

 

RESTONS UNIS AU SEIN DE NOTRE GLNF
NE DÉMISSIONNONS SURTOUT PAS
NOUS ALLONS GAGNER ENSEMBLE
IMPORTANT

N'ALIMENTONS PAS LE COMPTE BANCAIRE DE LA GLNF DU "GUIDE"


ATTENDONS LA NOUVELLE AG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

Sapeur Camembert 13/12/2010 17:19


Petit pari sur ce qui risque de se passer:
AG a NICE(il peut le faire)
Ne peuvent voter que ceux qui sont a jour des capitations;dans cette hypothese il est réelu sans probleme;FMR crie au scandal! entame une procedure juridique ;elle aboutie dans 8 mois FS perds sur
les capitations;il fait appelle ;plus encore 8 mois Bref il reste jusqu a la fin de son mandat qui est juridiquement valable pour 5ans!!! Il serait peut etre temps a penser autrement que par l
affrontement.


myosotisnormand 13/12/2010 17:47



Nouvelle donne avec la lettre du "guide"


Cela n'empêche en rien effectivement de préparer une autre issue et c'est ce qui se fait dans le calme



amedee7 13/12/2010 14:31


FS faisant appel à la dernière décision de justice , il faut s'attendre à ce que rien ne bouge d'ici un an au mieux vu le temps normal de réaction pour avoir un jugement en appel!
Si les rites de perfections ne bougent pas rapidement où allons nous nous retrouver ?
le régime "Poutinesque" ce n'est pas notre tasse de thé !


myosotisnormand 13/12/2010 14:44



La procédure d'appel de l'exécution provisoire est une procédure ultra rapide qui est portée directement auprès du 1er Président de la Cour d'Appel de Paris et qui est rendue en environ 15 jours
après sa date de dépot.


L'appel du jugement n'est pour l'heure pas suspensif tant que l'exécution provisoire n'est pas levée (procédure qui a 98% de chance d'être repoussée)


Confiance mes frères, mais vigilance dans nos loges et dans nos provinces


Surtout tenez bon  : pas un centimes d'euro sur le compte de la GLNF, c'est le meilleur des effets car tôt ou tard ils seront gênés dans la tour de Pisan.



Paracelse 13/12/2010 12:58


Les tabliers bleus...et bientôt peut-être les tabliers bruns avec ces TR SS... Très Respectables Suprêmes Superviseurs? Je ne reconnais plus tous ces guignols comme FF. STIFANI DEHORS (avec ses
affidés).


talbot589 13/12/2010 12:51


Je rejoins Myosostisnormand.
Il ne faut pas boycotter les tenues en loge ! Au contraire ! il est de notre devoir d'y être présent par DEVOIR MACONNIQUE, pour protéger nos frères.

Si par hazard, un VM n'a pas le courage d'agir avec fermeté(par exemple accueillir es-qualité, maillet battant un representant provincial), oui, là ostensiblement, il faudra manifester ton desir de
sortir. Personne ne peut te le reprocher. Ca s'est deja passé dans plusieurs loges.

Par contre, il ne faut plus maintenant plier en quoi que ce soit. C'est notre DEVOIR a chacun ! Pas de passion, pas d'esclandre, simplement une détermination sans faille.
"... tradition que nous transmettons, sans faillir, dans sa plénitude ..." tu connais le reste.

Alors, oui, nous en avons marre ! Mais n'oublions pas non plus que ces periodes difficiles sont aussi l'occasion d'experimenter en réel les ideaux que nous defendons et qu'il est de notre DEVOIR
d'appliquer !


myosotisnormand 13/12/2010 13:09



Et je crois que les DEVOIRS des FM ont été rappelés à la fête de l'Ordre du REAA ? c'est valable pour tous les Rites.



talbot589 13/12/2010 11:41


Ceci est tres interessant à connaître.
Ca illustre parfaitement le fonctionnement en mode "secte".
Ca meriterait d'en parler à miviludes.

Il ne faut evidemment pas nous emouvoir. (c'est ce qu'ils veulent).
Cela doit renforcer notre determination mais aussi la radicalité nécessaire pour s'en débarasser.

Nous pourrons apprecier à quel point nous sommes atteints par ce mal au travers de notre résistance à ces agents de la STASI.

Il faut imperativement que soient exclus de toutes les loges les representants de telles pratiques ignobles qui injurient nos ideaux maçonniques.
Tous ceux qui avaient encore quelque crainte doivent bien se rappeller :

- La légalité n'est plus Stifani. Il s'est montré hors-la-loi selon les juges de la Rebublique.
- L'impunité, c'est fini pour lui. Il a du payer(avec notre argent, c'est vrai, mais il deva en rendre compte sous peu).
- Il n'a plus de pouvoir maçonnique. Celui-ci est maintenat émis par les juridictions des rites.

C'est au regard de ces réalités que doit se dicter notre action en loge. Chaque VM doit se montrer intraitable avec quelque officier actif(soit il reste sagement sur les colonnes soit il s'en va).
Si le VM n'ose pas chaque frere doit prendre ses responsabilités et demander à sortir si le VM est complaisant.
Stifani ne resistera pas longtemps dans ce cas.


Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives