Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 21:45

GLNF: Revue de Presse, en date du  7 novembre.

Mes TC et BA Frères

 

Cette semaine  a été riche en événements. Elle commence par le communiqué du REAA suivi par la réaction, véritable Déclaration de guerre du guide spirituel. Puis c’est une lettre toute mielleuse adressée par FS au FF de Paris et d’Ile de France, alors même que les VM du Val de Loire viennent d’avoir droit quant à eux à des lettres d’intimidation les menaçant de poursuites pénales ! Puis c’est peu de temps après la réunion du SGC et l’annonce officielle d’un colloque  les 3 et 4 décembre en remplacement de la Tenue Annuelle inscrite dans notre  tradition et règlement intérieur.

Aussi les articles ont-ils fusé de toutes pars, et je n’ai pu en retenir que quelques-uns par domaine. J’espère toutefois avoir couvert l’ensemble des thèmes abordés ;

 

Le 30 octobre, le myosotis Ligérien publie « Ancien et accepté », article dans lequel est commentée la création d’un site du REAA et plus particulièrement le communiqué de son  Souverain Commandeur.

« Les propos, dit Tamino,  sont dignes et fermes. Ils rappellent la verticalité et la filiation du REAA, les rapports respectueux entre la Juridiction et la GLNF qui ont été de mises jusqu'à présent et rejettent les accusations d'instigations des troubles que traverse la GLNF.

Le Souverain Commandeur précise "La patience, la ténacité et la fidélité sont indispensables pour surmonter toute épreuve. Le Suprême Conseil pour la France sait pouvoir compter sur vous tous pour mettre en œuvre ces vertus particulièrement Ecossaises." Et conclut par : "Sans vous rien ne sera possible, l’issue de cette période vous appartient.
Le Suprême Conseil pour la France, fier de votre confiance, est et sera toujours à vos côtés pour le bien et la pérennité du Rite Ecossais Ancien et Accepté dans le bonheur de la fraternité initiatique".

http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-ancien-et-accepte-59938014.html

 

Le 1er novembre, le myosotis Neustrie, publie «Déclaration de guerre ».  En effet le courrier adressé par F. Stifani à tous les frères du Rite Écossais Ancien et Accepté se termine par « une véritable déclaration de mise en place d'un nouveau Suprême Conseil »:

"Ma fonction et le devoir me commandent de veiller à l'épanouissement et de favoriser le bonheur de tous les membres de la Grande Loge Nationale Française, y compris de veiller à ce que tous les frères du Rite Ecossais Ancien et Accepté puissent continuer de travailler, s'ils le désirent, dans le Suprême Conseil du 4ème au 33ème degré qui soit en parfaite harmonie avec la Grande Loge sur laquelle il enracine sa propre régularité."

« C'est très clair, nous dit Neustrie, il existe déjà, dans les cartons des modifications à apporter à la GLNF façon FS, une décision d'adjoindre à celle-ci les ateliers dits supérieurs de tous les rites, à commencer par le plus important en nombre : le REAA ».

« Le totalitarisme ne veut absolument aucun contre pouvoir, bien au contraire, il veut imposer son autorité sur tout ce qui touche de prés ou de loin son pré carré ! Ne doutons pas que derrière il y a forcément un coté métallique qui doit intéresser ! »

http://le-myosotis.de.neustrie.over-blog.com/article-declaration-de-guerre-60091148.html

 

Le 1er novembre le myosotis Brie-Champagne, réagit lui-aussi,  dans un article intitulé « Déclaration de guerre ? » au courrier adressé par FS à tous les Frères du REAA.

Au-delà du constat de cette véritable agression, Anaxagore s’interroge sur Mr Stifani :

« Est-il ce Néron moderne, qui fait porter la responsabilité de la crise à un bouc émissaire par trop commode, est-il le stratège désespéré d’une cause perdue qui préfère, au retrait dans l’honneur, la politique de la terre brûlée, ou est-il ce jusqu’auboutiste qui envisagerait de "virer" 10 000 Frères pour calmer les autres ? 

Bien malin qui pourrait le dire aujourd’hui, mais, conclut Anaxagore, il a en tout cas définitivement démontré qu’il n’était en rien l’homme qui tendait la main, qui glosait dans Brèves 51 sur l’amour fraternel, et qui nous incitait à faire ensemble un pas l’un vers l’autre ».

 

Le 1er novembre, le myosotis Ligérien publie « Fidélité ». Ainsi la province du Val de Loire nous fait part, en ce weekend de Toussaint, de sa Tenue de Grande Loge provinciale et de sa fidélité aux valeurs fondamentales de la Franc-maçonnerie.

Ce ne serait rien d’extraordinaire s’il ne s’agissait des 47 loges et de leur GMP Thierry Perrin,  de cette province rayée de la carte par le guide spirituel, mais province qui décidemment se porte bien, et qui affirme haut et fort ne plus reconnaître un GM indigne.

http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-fidelite-60066256.html

 

Le 1er Novembre, le myosotis Brie-Champagne publie « Cachez ce chéquier que je ne saurais voir ». L’auteur de l’article revient sur le report de l’Assemblée –Tenue de Grande Loge provinciale que le GMP de Brie-Champagne  a repoussé par crainte de rencontrer les Frères de sa province.

Au-delà de ce triste comportement du GMP, l’auteur Colbert « propose de revenir aux fondamentaux. En particulier à l’article 14-2 du Règlement Intérieur 2009 qui parle «d’assemblée provinciale» et non pas de Tenue Provinciale ».

« Effectivement il s’agit s’une assemblée civile, qui se tient quelquefois comme telle, mais qui est le plus souvent intégrée à une Tenue Provinciale, car, dit-il, son côté « bling-bling » n’est pas pour déplaire à certains Frères qui s’imaginent bien s’y voir tout de bleu décorés pour « services rendus », encore moins qu’à certains officiers provinciaux qui peuvent s’y pavaner… » 

« Ceci a pour seul inconvénient, souligne Colbert, de faire croire aux Frères qui portent forcément leurs décors que cette partie là consacrée au budget est une Tenue, alors qu’en toute logique nous devrions suspendre les travaux, nous mettre en civil, débattre et voter, puis remettre nos décors et reprendre les travaux ; ou plus simplement encore, faire l’assemblée civile avant la Tenue ».  

« C’est cette même confusion soigneusement entretenue par le «pouvoir» en place qui a abouti à ce que, sur le plan national, les réunions du Souverain Grand Comité se fassent en Tenue alors qu’il s’agit d’une assemblée strictement civile. Ce qui compte dans les deux cas c’est le message subliminal de soumission à l’autorité que le port des décors transmet inévitablement alors que bien au contraire c’est à ce moment-là qu’il faudrait exercer ses facultés critiques et discursives ».

http://www.blog-brie-champagne.com/article-cachez-ce-chequier-que-je-ne-saurais-voir-60057702.html

 

Le 1er Novembre, le myosotis Brie-Champagne publie « Le rapport moral auquel vous avez échappé».

La Tenue-Assemblée provinciale est ajournée, mais Anaxagore a réussi à se « "procurer" le vrai-faux rapport moral qui aurait pu être lu lors de cette Tenue. Un peu d’humour grinçant, que je vous invite à aller lire directement.

En voici quelques extraits pour vous donner un avant goût : 

 

« Le 11 septembre, notre GMP inaugurait le Premier Salon du Prêt-à-Penser ouvert aux Maîtres Elus, … Si la manifestation a connu un succès certain, ses retombées commerciales ont été particulièrement positives, … ! »

 

« …… les diverses promotions et nominations….. annoncées dans les prochains jours, …viendront conforter les quelques Officiers encore présents dans le Collège Provincial…. »

 

« PS : Urgent. Recherche personne susceptible de diriger un Chapitre Provincial d’Arche Royale. Sérieuse expérience exigée -ou pas »

http://www.blog-brie-champagne.com/article-le-rapport-moral-auquel-vous-avez-echappe-60079916.html

 

Le 2 novembre, le myosotis PACA publie «Sortez les mouchoirs ! ».  César commente la toute nouvelle lettre du Guide spirituel envoyée aux seuls frères de la région parisienne!  

Après les menaces vis-à-vis des Frères du REAA, voici, nous dit César,  le miel et l’amour à profusion pour les Frères de Paris et d'île de France. Mais pourquoi  la communication stifanienne les vise-t- elle en priorité ? César esquisse trois hypothèses :

·       Mr Stifani, aurait-il perçu qu’ils sont très nombreux ? Aurait-il des craintes pour le taux de remplissage des investissements immobiliers ? Et notamment aurait-il des craintes pour l’équilibre financier de Pisan, si les Frères parisiens cessaient d’y venir en tenue ?  

·       A-t-il perçu que s’il insistait à faire « virer » le DGM provincial, Pierre D____  qui a voté NON le 16 de la province de Paris , il prenait le risque d’une rébellion ouverte contre sa personne et son système ? 

·       Ou s’agit-il d’un autre moyen de division des Frères ? Un moyen pour mettre les provinces  en confrontation les unes contre les autres ?

 

Le 6 novembre le myosotis Breton nous rend compte de « La Tenue de Grande Loge provinciale de Bretagne du 30 octobre ». « Cela aurait dû être une grande fête, celle des 30 ans de la GLPB, nous dit le Korrigan, cela a été un service minimum ».
« Presque toutes les loges étaient représentées, certes, mais la salle était presque vide. Le registre des présences n'aurait même pas été ouvert ».

« Par contre, comme d'habitude, il y avait foule à l'Orient où se pressaient les tabliers bleus.
Est-ce prémonitoire, demande Le Korrigan ? Verra-t-on une GLPB au complet par ses tabliers bleus, les FF  la quittant les uns après les autres dans la discrétion? Pour stopper l'hémorragie, il suffirait à C.D. de prendre la même décision que Th. P. du Val de Loire, et toute la Bretagne le suivrait avec enthousiasme! »

http://myosotis-breton.over-blog.com/article-la-tenue-de-grande-loge-provinciale-du-30-octobre-60424911.html

 

Le 3 novembre, le blog La Lumière publie « FMR-contre GLNF, le choc judiciaire de deux ténors du barreau de Paris » ; article qui relate les plaidoiries des avocats des deux parties.

Pour les 14 frères GLNF-FMR, Me Teitgen développe les arguments suivants :

L’AG du 25 mars : malgré la demande qui lui était faite, François Stifani a refusé de soumettre au vote sa révocation comme celle du CA. Un refus illégal…

« La Commission de recours gracieux a été sollicitée par LRAR le 26 juillet mais la GLNF a refusé de retirer le pli à la Poste qui a été retourné à l’expéditeur. Le 30 août, François Stifani affirme qu’il a connaissance de la lettre. Le 1er septembre, la Commission est de nouveau saisie par courrier. Elle se réunit le 14 septembre… et refuse de statuer sous prétexte qu’elle ne connaîtrait pas nos demandes ! Alors que le président de la Commission est l’avocat Nicolas Bodson, qui a écrit à François Stifani qu’il fallait verrouiller les votes de la prochaine AG et systématiser le noyautage de chaque loge ».

Sur la légalité de l’AG pluri-localisé, « les statuts de la GLNF parlent d’une AG ordinaire dans un lieu au singulier…. le Code de commerce prévoit une AG au siège social ou en tout autre lieu (au singulier) du même département. Organiser 35 ou 37 AG provinciales est illégal. D’autant plus que la Cour de cassation interdit à un président d’association de déléguer ses pouvoirs. Cette organisation plurilocalisée est illégale, car elle prive les délégués aux AG de la possibilité de demander la révocation du président et du CA de la GLNF. L’argument de la GLNF sur la difficulté d’organiser une AG unique ne tient pas : il suffisait d’adopter le vote électronique ».

Sur le mandat de 3 ou de 5 ans. « La décision de prolonger le mandat du grand maître de 3 à 5 ans ne peut pas s’appliquer au mandat en cours. En effet, lorsqu’une AG de la GLNF vote sur cette question, ce n’est pas une AG ordinaire mais extraordinaire… »

 

Pour la GLNF Me Charrière-Bournazel    développe les arguments suivants :

FMR : une obédience concurrente.

Sur l’obligation de conciliation. « La « bande des 14 » a envoyé sa lettre RAR au moment où le siège de la GLNF est fermé, soit entre le 23 juillet et le 23 août, ce qui explique pourquoi la Commission de recours gracieux a refusé de statuer ».

Sur l’AG plurilocalisée du 16 octobre. « Le 25 mars, il y avait 1800 délégués présents pour 1600 places. Et il y a eu beaucoup de remue-ménages. Pour l’AG du 16 octobre, alors qu’habituellement seuls 200 frères se déplacent à Paris, la GLNF a évalué la participation à 3800 frères ».

La présidente d’audience demande pourquoi l’on passe de 200 à 1800, puis à 3800 participants à l’AG. Me Charrière-Bournazel répond que « c’est en raison de l’effervescence sur les sites internet ».

« Dans le Code de commerce, rien n’interdit les AG pluri-localisées. Mon contradicteur (dit Me Charrière-Bournazel) soutient que l’AG est indispensable pour permettre à un délégué d’apostropher son président. Cette apostrophe a été faite le 25 mars. De surcroît, la révocation n’était à l’ordre du jour ni le 25 mars ni le 16 octobre. Par ailleurs, la révocation du président ou du CA n’est pas de la compétence de l’AG. Il n’y a eu ni tripatouillage, ni magouille, ni désaveu massif ».

La nomination d’un mandataire ad hoc est inutile, car le fonctionnement de la GLNF est normal et conforme aux lois.

La prolongation du mandat du grand maître (de 3 à 5 ans) relève de la compétence du Souverain grand comité et la ratification par une AG n’était pas obligatoire.

Pourquoi y a-t-il une telle hostilité à l’égard de François Stifani, qui n’a abusé ni de son pouvoir ni de l’argent de la GLNF ? « C’est parce qu’il y a un climat de haine, contraire aux valeurs maçonniques », conclut  Me Charrière-Bournazel.

http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2010/11/03/fmr-contre-glnf-le-choc-judiciaire-de-deux-tenors-du-barreau-de-paris/

 

Le 4 novembre, le myosotis PACA  publie « Pourquoi sont-elles toujours sans réponse ? ». Cela fait des semaines que notre Vieux Frère, SEMPER‐FI, soulève nombre de questions. Elles concernent très directement François et ceux d’un passé récent qui ont dirigé notre obédience et sa nébuleuse.  Ainsi que César nous le fait remarquer, « Quelle que soit l’association concernée tout président se serait empressé de répondre afin de ne pas laisser place au moindre doute.

Or, aussi incroyable que cela puisse paraître aucune de ces questions, souvent bien documentées, n’a reçu le début de la moindre explication de la part de notre président ! »  Parmi cette longue liste, dont  César en rappelle quelques, je n’en ai moi-même retenue qu’une petite demie douzaine :

·       Quels sont les liens entre HAI et les sociétés personnelles et autre holding  en relation avec HAI,  dans lesquels participent des hauts dignitaires de la GLNF ?

·       Concernant les cotisations, comment expliquer «  deux ans de capitations impayées pour Jean-Charles, et cinq ans pour François et Jean-Claude T »… « alors que des Frères dans le besoin se sont fait radier au bout de deux ans faute de payer... » ?

·       Concernant l’appartement de WAGRAM, … : « était-il opportun de faire l’acquisition de WAGRAM, ou est-il vrai qu’une première dotation d’environ 750.000€ avait été consentie de l’étranger pour en faire l’acquisition ? Si tel était le cas pourquoi n’apparait-elle nulle part ? »

·       Concernant les deux SCI CNL et la SCI Gaston DESSAUX… « Il semblerait que nous ayons un actif immobilier valorisé pour la somme de 853.262€, et un compte courant de 770.570€. Pourriez vous nous expliquer où nous devons retrouver toutes ces sommes dans les comptes de la fondation» ?

·       « Comment se faitil que l’ONG Hôpital Assistance apparaisse comme actionnaire de la SCI CNL ? Y avait-il une raison quelconque là aussi » ?

·       « Concernant  la SCI CNL, unerémunération existetelle, attendu que nous sommes toujours dans la gestion des biens de la Fondation ?... »

Autant de questions qui restent à ce jour SANS REPONSE.

http://le-myosotis-paca.over-blog.com/article-pourquoi-sont-elles-toujours-sans-reponse-60286860.html

 

Le 4 novembre le myosotis Grande Couronne, publie « Conserver ou perdre son âme » qui fait suite à l’article « La Guadeloupe en exemple ». Pour mémoire le Grand Orateur Provincial de Guadeloupe,  Blaise M______, devait prononcer une allocution le 16 octobre dernier, mais en avait été empêché par le GMP.

« Il a été relevé de ses fonctions de Grand Orateur Provincial pour avoir dit qu’il votait NON, l’ordonnance ayant été prise séance tenante !

….mais, nous dit Socrate, il a conservé son âme et ses valeurs maçonniques » et « reçoit de très nombreux soutiens des FF de toutes les régions de France ».

« Puisse son exemple donner à réfléchir puis agir aux GMP et OP de métropole », conclut-il. 

http://le-myosotis-grande-couronne.over-blog.com/article-conserver-ou-perdre-son-ame-60255198.html

 

Le 4 novembre le myosotis Dauphiné –Savoie publie « Electro choc au SGC d’hier – Stifani désavoué par le comité des sages ». Fidèle à son rôle de Chambre d’enregistrement le SGC a voté hier, avec une majorité des trois quarts, toutes les propositions de Mr Stifani.

Toutefois la surprise a été créée par l’avis  unanime  exprimé par les membres du conseil des sages contre le report de la Tenue de Grande Loge du 4 décembre au mois de juin. Cette prise de position négative, représente en soi un événement dans cette assemblée si soumise, même si elle ne change rien sur le fond.

« En effet conclut fidèle d’amour, Si des hommes choisis par lui (FS) en viennent à le contester publiquement, c’est que véritablement le sol est en train de se dérober sous lui, et que les retournements vont se succéder ».

http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-electrochoc-au-souverain-grand-comite-d-hier-stifani-desavoue-par-le-comite-des-sages-60341329.html

 

Le 4 novembre  le myosotis Ligérien publie « Une nouvelle cible pour les snipers de Pisan ». Tamino nous apprend que depuis mardi, Pisan adresse  des lettres de menace aux VM et 1ers Surveillants du Val de Loire.

Celles-ci les mettent en demeure sous huitaine de rendre charte, documents, comptes, matériels et décors...  faute de quoi ils seront poursuivis (au pénal !) pour «détournement de biens et de fonds associatifs» !!!    

Face aux lettres du Grand Secrétaire, J. Rodier, qualifié de « nouvel Exécuteur des basses œuvres », l’article s’étonne  « qu'aucun écho ne s'élève en provenance d'un  certain Conseil des Sages, le silence est même assourdissant, souligne-t-il ».

 Peut-être faut-il mettre en relation cette nouvelle vindicte stifanienne contre la province martyre avec la Tenue Provinciale organisée par la province rebelle en ce samedi de Toussaint, démontrant sa vitalité et sa réelle fraternité, dans l'ignorance des diktats du guide spirituel.

Enfin Tamino nous informe que les VM et Surveillants du Val de Loire se préparent à saisir la commission de recours gracieux, procédure qui va  permettre de demander des comptes sur la destruction systématique d'une des plus anciennes provinces de la GLNF, avant d'attaquer sur le plan judiciaire.  

http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-une-nouvelle-cible-pour-les-snipers-de-pisan-60297657.html

 

Le 4 novembre, le myosotis Occitan publie un long et fort intéressant article de réflexion  « Pourquoi tant de haine». Dans la dernière partie de cet article, Bruno Martin observe tout d’abord que « le mensonge convenu et porté par l'appareil (de la GLNF) est tellement plus facile à croire que la vérité quand celle-ci est si noire que l’on n’ose pas l’admettre ». C’est le cas, nous  explique-il,  parce que celle-ci « nous contraint à remettre en question notre discernement, et aussi parce qu'elle nous met devant les miroirs de notre aveuglement, et de notre paresse… »

« Les dérives sont telles que leur révélation génère de la part des FF que l'on tente d'informer une réaction de résistance "ils exagèrentce n'est pas possible, …"  répondent-ils, plutôt que de se demander : « …et si cela était vrai ? »,  et de montrer un minimum de courage pour exiger des réponses ».  En bref, il est plus facile de croire celui que l'on craint, que de chercher à faire ressortir la vérité …

 

« Mais, s’exclame Bruno,  en quoi la facilité a-t-elle jamais constitué un but pour le FM ? »

 

«… le but de la FM n’a jamais été celui que nous entendons être invoqué ici ou là de « maçonner tranquillement dans l’espace protégé de sa RL » en ignorant ce qui se passe à l’extérieur, et de quelle chaîne nous sommes le maillon !

 

Or ce discours d’hommes qui encouragent l'irresponsabilité  n'est pas exempt de calcul ….ce discours ignore aussi des points essentiels de notre Règle qui éliminent toute idée de repli:  

Point n° 4 : « La FM vise ainsi par le perfectionnement moral de ses membres à celui de l’humanité toute entière »

Point n° 11 : « Les FFMM contribuent, par l’exemple actif de leur comportement sage viril et digne, au rayonnement de l’Ordre... ».

 

« …nos LL. sont, rappelle Bruno, …surtout le lieu sacré de notre régénération par l’échange en vue d’un rayonnement extérieur.

Pauvre de nous si, calfeutrés dans nos LL, nous ne sommes pas capables d’entendre le cri de notre VF Semper-Fi « À moi les E…… de la V…. » !

http://le-myosotis-occitan.over-blog.com/article-pourquoi-tant-de-haine-60288089.html

 

 

Le 4 novembre le myosotis Limousin publie un article qui a été largement repris sur les blogs : «Les Loges ont le pouvoir et elles ne le savent pas ». Il s’agit d’un article long et très documenté dont je ne résume ci-dessous que le premier tiers, c’est-à-dire la problématique initiale. Si celle-ci vous interpelle, alors je vous invite à aller lire directement la suite et l’ensemble des réponses pratiques proposées par le Myosotis Limousin.

L’auteur observe que de nombreux FF semblent « être en attente de la solution miraculeuse que peut apporter une décision du tribunal, une nouvelle AG ou une action de FMR, mais ce n’est pas le TGI qui va, sur le terrain, décider du sort de telle L. ou de telle autre. Pas davantage FMR ». « Et puis, la justice est toujours lente » rappelle-t-il.

« La GLNF sait parfaitement profiter de la situation, elle fait ce qu’elle peut pour faire durer. Les procès et plaidoiries successives ne lui coûtent rien : elles sont payées sur vos capitations antérieures… »

« Pendant ce temps, les GMP, les OP et ceux qui espèrent le devenir, continuent à peser sur la vie des LL.

Alors, la lassitude prend le dessus. Certains FF craquent et démissionnent à la grande satisfaction des OP et légitimistes … »

« Là où les rebelles sont largement majoritaires, ceux-ci verraient bien leur L. prendre position, en se proclamant « Loge libre », par exemple. Mais la petite minorité (les OP et les légitimistes) les en empêche en provoquant chaque fois des débats, à tout propos, sur les éternelles questions de fidélité aux serments, de régularité, en exploitant le doute, la peur de l’inconnu, … etc ».

« Chaque fois, on remet à une date ultérieure, ce qui veut dire que la poignée de légitimistes a encore gagné la manche contre la majorité de la L. : ils ont encore réussi à fait durer ».

« Pendant ce temps le GMP et les OOP vivent leur vie…Il leur suffit d’attendre suffisamment longtemps et tout rentrera dans l’ordre. Donc ils attendent et se paient même le luxe de dire qu’eux aussi ne supportent plus François. Mais, à la différence de certains FF., avez-vous vu beaucoup de ces OP démissionner de la GLNF ou prendre ouvertement parti contre le GM ? »

« …les OP supporteront et même entretiendront les débats ; c’est leur bouée de sauvetage : tant qu’il y aura débat, il ne se passera rien de grave ; ils survivront en restant à leur poste.

« Mais, à l’inverse, imaginez un peu, nous dit l’article, que les LL. de la Province où les rebelles sont majoritaires mettent les OP au pied du mur comme l’a fait la Fidèle Amitié en juin dernier, sans démission et sans passage en loge libre ! Là, je pense que ce serait une autre musique… »

 http://le-myosotis-du-mont-gargan.over-blog.fr/article-les-loges-ont-le-pouvoir-et-elles-ne-le-savent-pas-60296476.html

 

Le 5 novembre le myosotis Lorraine publie « Pigeons farcis ». Dans cet article Malbrouck exprime sa stupéfaction de voir les pouvoirs de la rhétorique quand elle change le Bien en mal.

« C'est ainsi, dit-il,  que les laquais préposés aux basses oeuvres de l'exécuteur de Pisan menacent les Vénérables Maîtres du Val de Loire des foudres de la Loi ». 

« Stupéfiant d'observer que les menaces émanent des mêmes dont l'attitude, la conduite, les faits et la complicité relèvent du recel: absence d'Assemblée Générale réunissant les membres de l'Association, dissimulation des écritures et des comptes... »

« Stupéfiant les moyens mis en oeuvre pour récupérer quelques bougies et colliers, photocopies de patentes, alors que sous le mont Pisan gît un capital de cotisations de 17 millions annuels... » 

« Un capital dont  l'utilisation est enveloppée d'un silence malsain.  Silence qui ridiculise la Loi et la Justice... » 

http://bbc-lorraine.over-blog.com/article-pigeons-farcis-60333487.html

 

Le 5 novembre le blog La Lumière publie : « Bauer annonce que je vais bientôt être initié au GODF   Info ou Intox ».  François  Koch réagit à la diffusion par « l’un des blogs extrémistes pro Stifani »  d’une fausse information selon laquelle il serait prochainement initié au GO. Il y démontre que les affirmations des pro Stifani  sont contredites par les faits et notamment par l’émission prise en référence et ne visent qu’à saborder son image de neutralité et de professionnalisme   de journaliste.

En termes d’intox et d’information mensongère, François Koch rappelle que, « le plus croustillant c’est qu’il n’y a pas si longtemps, la voix officielle de la GLNF (Brèves n°21) exposait qu’Alain Bauer avait apporté son soutien à François Stifani, le grand maître de la GLNF… tout en critiquant votre serviteur. J’avais par la suite publié le courrier de mise-au-point de Bauer sur lexpress.fr… et précisé que le même Bauer m’avait assuré que le propos que lui prêtait François Stifani (dans Brèves) contre moi était tout simplement faux. Comprenne qui pourra », conclut François Koch.

http://www.le-myosotis-ligerien.com/ext/http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/

 

Le 6 novembre le myosotis Brie-champagne, publie «Un 4 décembre chasse l’autre ». « En feuilletant le programme des réjouissances des 3 et 4 décembre, Anaxagore  constate que les participants vont redéfinir en deux fois deux heures et demies des thèmes aussi vastes que la Fraternité la Spiritualité, la Solidarité et l’Obédience ».

 

Comme par ailleurs ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de « la prochaine célébration du centenaire de notre Institution (qui) conduit à lancer une vaste réflexion sur nos idéaux, notre démarche et nos engagements, à réaffirmer hautement la vocation et la finalité de la Maçonnerie de Tradition et à faire mieux connaître ses valeurs. » Anaxagore se  dit « que ce n’est pas en réfléchissant une fois cinq heures tous les 100 ans que l’on va vraiment avancer sur ces sujets ».

 

De plus nous dit-il, « j’ai la pénible impression que tout ceci n’est qu’un aimable bricolage. Avec des intervenants surprenants, comme Alain C., ce GMP toujours considéré comme animateur-gardien d’un blog aussi peu maçonnique qu’il est agressif ou Alain J., digne Secrétaire Général du Conseil des Sages, dont on sait aujourd’hui le peu de cas que le guide spirituel fait de ses avis…

http://www.blog-brie-champagne.com/article-4de-60446349.html

 

 

 

Le dimanche 7 novembre notre Vieux Frère, SEMPER-FI, est de retour sur le Myosotis Ligérien avec sa 8ème lettre « Les petites manœuvres ». Il fournit brièvement quelques précisions sur ce qui s’est passé ce 4 novembre au SGC :

Non le Grand Maître n’a pas été surpris de la façon dont les choses se sont déroulées. Il n’a jamais parlé d’une surprise en entendant le Conseil des Sages s’exprimer contre le report de la Tenue de Grande Loge du 4 décembre.

Oui il y a bien eu un vote, et l’expression du désaccord du Conseil des Sages.

Oui suite à toutes ses réunions, il est vrai que deux Frères ont démissionné : Charles R. Chargé des Affaires Extérieures, et Christian D. GMP de Bretagne.

 

Mais surtout  SEMPER-FI pose de multiples questions soulevées par cette manifestation impromptue des 3 et 4 décembre prochain lancé par le président « sans qu’il ait informé qui que ce soit des détails de l’organisation de son colloque » :  

1.     « Pour une question de coût mon cher François, vous avez préféré organiser une assemblée pluri-localisée. Et là, vous organisez une grande messe… Au final, combien va nous couter cette plaisanterie ? Quel en est le budget ? Est-il compris dans les 1068 K€ de la petite ligne sur laquelle je vous ai interrogé dernièrement et dont j’attends aussi la réponse »

 

2.     « Enfin il y a un second aspect tout aussi troublant ». Dans vos différentes brèves. « vous avez bien indiqué que le conseil des sages allait piloter le plan de réformes institutionnel dont nous avions besoin. Il semblerait que ce soit notre Frère Alain J. qui en ait la charge.

Alors à quoi sert ce colloque, et ce débat du 4 décembre animé par lui ? Je peux comprendre que sur ce sujet, il soit obligé maintenant d’intervenir puisqu’il est censé être en charge de ce dossier…mais vous organisez ainsi vous-même le travail de tous vos collaborateurs, sans leur laisser aucune marge de manœuvre »

 

« …Au final, « doit-on comprendre une fois de plus que vous nous « roulez dans la farine », parce qu’un débat qui eut pu susciter l’intérêt de tous, et une participation massive des Loges, va se résoudre en deux ou trois heures de discussion dans la cacophonie d’un temple. Si tel est le cas, j’y vois trois options » nous dit Semper-Fi :

 

·       Option 1 : La majorité des participants risque d’être composés de Frères Parisiens…, mais tout le monde n’aura pas les moyens de venir deux jours à Paris uniquement pour cela... C’est en parfait désaccord avec la politique de prise en compte des difficultés des Frères sur laquelle vous vous êtes longuement entretenus envers nous pour obtenir l’accord des délégués le 16 octobre.

·       Option 2 : Tous vos opposants décident du Boycott, et ce sont vos supporters qui monteront par cars entiers pour occuper les lieux. Je présume même que vous trouverez les ressources nécessaires dans les 1068K€ pour payer la note. Simple question d’habitude.

·       Option 3 : Et je reviens sur l’une de mes question précédentes. Si des obédiences amies sont présentes, voire des profanes, comment pensez vous quantifier la rentabilité d’un tel exercice, car ils ne sont en rien concernés par notre devenir ; sauf à avoir déjà préparé le compte-rendu dans une brèves Nr. X ».

 

Semper-Fi se permets de rappeler à FS ses écrits dans les brèves 44 :

« …C'est pourquoi nous appelons solennellement à un vote positif le 16 octobre.
Grâce à lui, la GLNF pourra et devra entreprendre sans tarder les réformes dont la nécessité est ressentie par tous les Frères… »

 

 Aussi, si les promesses ne sont pas tenues, « je me demande, remarque Semper-Fi comment le Conseil des Sages va pouvoir  remplir les missions que vous lui confiez. Et vous risquez d’agacer Raymond et les autres… à moins que le but recherché soit aussi de les remplacer !!! »

 

Enfin Semper-fi conclut sa lettre par deux petites questions-remarques qui ne sont pas anodines :

·       « Quant à notre Jean-Charles national, parce que je ne l’oublie pas dans mes pensées, même une fois vendu « Château Paradis » à Johnny pour Vanessa (rumeur), est-ce que l’on continuera malgré tout à trouver ce doux nectar sur les tables de nos Cayennes ? Ou est-ce la nouvelle EURL Château Paradis qui le commercialisera ? »

·       « Quant au vieux Frère qui a demandé « l’extermination des mutins », provoquant un sourire du Président, dis-moi si je dois remettre mon « étoile jaune » ! Car je la porterai le 4 décembre prochain, en plus d’un myosotis. Mazel Tov ! »

  http://www.le-myosotis-ligerien.com/article-les-petites-manoeuvres-60470559.html

 

Calendrier des prochains événements annoncés

·       Le 18 novembre (initialement prévu pour le 26 octobre) : Prononcé du jugement de l’affaire en concurrence déloyale examinée le 30 septembre.

·       Les  3 et 4 décembre, Colloque « La GLNF en devenir » en remplacement de la Tenue nationale et de l’Assemblée générale de fin d’année (bien que prévues à nos Statuts à la date du 1er samedi de décembre); le tout ayant été repoussé à juin 2001 avec la bénédiction du SGC, ( Pour mémoire date correspondant aussi la  fin du mandat traditionnel de 3 ans des GM).

·       Le 7 décembre: Prononcé du jugement faisant suite à  de l’Assignation à jour fixe ayant été examinée le 2 novembre, et annonce du jugement initialement programmée le 26 novembre.

 

Mes TC et BA Frères, 

J’espère que cette revue aidera, en particulier ceux dont l’activité professionnelle ne laisse que peu de temps, pour s’informer comme ils le souhaiteraient !

Si vous pensez que cette lettre serait utile à l’information des Frères de votre loge ou de frères qui vous sont proches vous pouvez la leur faire suivre. 

Bises Fraternelles.

Philippe C

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives