Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 02:16

FONT UNE DÉCLARATION COMMUNE en date du 9 juin 2011.

  Communiqué en pdf ici

 

Le Centre des Amis                             Loge L’Anglaise 204
N° 1                                                      N ° 2
Rite Ecossais Rectifié                          RITE ECOSSAIS ANCIEN ET ACCEPTE
Fondée le 2 février 1793                     Fondée le 27 avril 1732
Orient de Paris par Martin Kelly, Nichols Staimton et Jonathan Robin     Orient de Bordeaux


DECLARATION SOLENNELLE ET COMMUNE
Les Respectables Loges « Le Centre des Amis » n°1, fondée le 2 février 1793 et « L’Anglaise 204 » n°2, fondée le 27 avril
1732 à l'Orient de Bordeaux, co‐fondatrices en 1913, de la Grande Loge Indépendante et Régulière pour la France et ses
Colonies, devenue la Grande Loge Nationale Française, arrêtent les orientations suivantes :
1‐ Elles affirment leur volonté inébranlable de poursuivre l’oeuvre initiale engagée au sein de la GLNF pour permettre aux
Francs‐Maçons de Tradition, quel que soit le Rite qu’ils pratiquent, de poursuivre leur cheminement initiatique dans la
Régularité, l’amour fraternel et le respect des Lois de la République.
2‐ Elles relèvent que la GLNF ne peut plus désormais être considérée dans l’exercice de sa mission associative comme un
organisme indépendant et autonome, dés lors que celle‐ci est placée sous mandat d’administration judiciaire.
3‐ Elles soulignent que dans ces circonstances, toute initiative, engagement d’action, d’administration ou de dépenses qui
pourraient être pris par des membres de l’association GLNF en son nom indépendamment des directives de
l’administrateur judiciaire peuvent être entachés d’illégalité et constituer des abus préjudiciables à l’association GLNF et à
ses membres, et ce, même si de telles initiatives proviennent d’une association de fait constituée de membres anciens
dirigeants de la GLNF.
4‐ Elles constatent que désormais, et jusqu’à l’élection d’un nouveau Grand Maître et d’un nouveau Collège de Grands
Officiers, aucune autorité légitime en situation d’administrer aujourd’hui la GLNF, au plan national comme au plan
provincial, ne se trouve donc plus en capacité de garantir le respect et la continuité de la Régularité Maçonnique, cadre
fondamental des Travaux des Loges souveraines.
5‐ Elles regrettent qu’aucune décision claire, légitime et sans équivoque n'ait pu être prise à ce jour pour garantir la
préservation de l'autorité morale de l'Obédience, vis à vis de ses propres membres, vis‐à‐vis des Grandes Loges Régulières,
comme vis‐à‐vis du monde profane.
6‐ Elles expriment leur solidarité fraternelle avec les très nombreux Frères de nombreuses Loges de nombreuses Provinces
qui ne cessent de faire part de leur désarroi face au désordre et à la dysharmonie qui règnent désormais au sein de la GLNF
et qui se révèlent à l’évidence:
a) sur le plan intérieur, par :
‐ la démission et / ou l’exclusion d’un grand nombre de Frères demandant simplement le retour aux règles
et aux valeurs de la Franc‐Maçonnerie Régulière;
‐ la mise à l’écart systématique des Frères de bonne volonté qui avaient tenté de proposer des solutions
pour sortir de cette crise historique;
‐ les sanctions massives, par « lettres de cachet », d’un grand nombre de G.M.P. et de T.R.F.;
‐ la pratique de « coups de force » et d’intimidations inacceptables au sein d’une Obédience maçonnique
et même au sein de toute association fonctionnant dans le cadre des Lois de la République ;
b) sur le plan extérieur, par :
‐ la rupture des relations avec les Juridictions du Suprême Conseil du Rite Écossais Ancien et Accepté, du
Grand Prieuré Rectifié de France, du Directoire National des Loges Ecossaises Rectifiées de France, du
Grand Chapitre Français, du Suprême Conseil du Rite Moderne pour la France et leurs dirigeants ;
‐ la suspension de la reconnaissance de la G.L.N.F. par les Grandes Loges Régulières d’Autriche, de
Suisse, du Luxembourg, d’Allemagne et de Belgique.
7‐ Elles rappellent :
‐ qu’un des devoirs maçonniques fondamentaux légué par les Anciens aux Frères actuels est de transmettre
les principes fondateurs de la Franc Maçonnerie Régulière en France, dans leur pureté et sans altération,
‐ que le Secret Maçonnique n'a pas pour objet de soustraire des Frères au respect des Lois de notre pays,
‐ qu’ "Une Grande Loge Régulière doit faire strictement respecter, dans son Obédience, les
Landmarks, les Anciens Réglements, Us et Coutumes de la Franc‐Maçonnerie Traditionnelle."
‐ que ces Landmarks et Anciens Usages garantissent que les Travaux des Francs‐Maçons se font à la Gloire
du Grand Architecte de l’Univers, dans le cadre de Loges souveraines et sans intrusion de prises de
position ou discussions de nature politique ou confessionnelle,
‐ que les Francs‐Maçons doivent "être des hommes bons et loyaux ou des hommes d'honneur et de probité
quelles que soient les dénominations ou les croyances qui aident à les distinguer,…" et que "les personnes
admises membres d'une loge doivent être hommes bons et loyaux, nés libres et d'âge mûr et discrets, ni
serfs, … ni hommes immoraux et scandaleux, mais de bonne réputation." (« Obligations des Franc‐Maçons
extraites des anciennes archives des Loges d’au‐delà des mers et de celles d’Angleterre, d’Ecosse et
d’Irlande »‐ Constitutions d’Anderson).
_________________
Sur ces fondements, à compter de ce jour et dans l’attente d’une remise en ordre du fonctionnement régulier et de
l’administration normale de la GLNF qu’elles espèrent la plus rapide possible :
Les RR.LL. « LE CENTRE DES AMIS » n°1 et « L’ANGLAISE 204 » n°2, affirment solennellement leur engagement
indéfectible à conserver et protéger les principes de la Régularité et de la Tradition Maçonnique en France, mis en cause
aujourd’hui par des propos, des décisions et des actes tenus et conduits par une association de fait constituée de
manière illégitime à l’intérieur de la GLNF par certains de ses anciens dirigeants démissionnaires.
Dans la légitimité des Respectables Loges qui ont fondé en 1913 la « Grande Loge Indépendante et Régulière pour la
France », future « G.L.N.F. », en lui apportant la Régularité Maçonnique et la Reconnaissance de la Grande Loge Unie
d’Angleterre, les RR.LL. « LE CENTRE DES AMIS » n°1 et « L’ANGLAISE 204 » n°2, se mettent aujourd’hui à la disposition
de tous les Frères de bonne volonté et de l’Administrateur judiciaire de la G.L.N.F. afin de mettre en oeuvre les conditions
optimales d’un retour le plus rapide au respect de la Régularité et de la Tradition Maçonnique dans l’administration de
l’Obédience.
En outre, elles réclament expressément la réunion sans retard et dans les stricts délais légaux requis, de l’assemblée
générale de l’association « G.L.N.F. », seule initiative susceptible d’en permettre la pérennité ainsi que le retour aux
voies de la Régularité.


Fait à Paris et voté par la grande majorité des FF. Fait à Bordeaux et voté en Tenue Régulière et à
le Jeudi 9 Juin 2011 l’unanimité des FF. présents le Vendredi 27 mai 2011


Pour la R∴L∴ « Le Centre des Amis » n°1, Pour la R∴L∴ ∴ « L’Anglaise 204 » n°2,
Le Vénérable Maître en Chaire Le Vénérable Maître en Chaire


Communication de la présente Déclaration à:
‐ Respectables Loges souveraines de la G.L.N.F.
‐ United Grand Lodge of England et Grandes Loges Régulières
‐ Madame l’Administrateur Judiciaire de la G.L.N.F.

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

ynus 18/06/2011 11:11



De nombreux frères, sur les blogs, se plaignent de l'absence de la participation active au mouvement de
révolte contre Ephesse et sa clique : « Mais, j'ai honte pour ces Vénérables Maîtres, de notre province, qui ont pratiqué la politique de l'autruche en ignorant, volontairement, l'AG
qui se tenait à Paris. Que dire aussi des Hospitaliers, les premiers concernés, qui se sont désintéressés superbement du problème? J'avoue que je ne sais pas. Ont-ils oublié que notre démarche
est celles des mousquetaires, "Un pour Tous, Tous pour Un?" Commentaire n°9  posté par  Michel Vert   aujourd'hui à 08h50

Ma foi, ne nous lamentons pas mes frères. En temps de paix, une loge est très vivante si 20 % de ses membres sont actifs.

Ce pourcentage obéit à la loi de Pareto: environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

Ignorant les lois statistiques chez les hommes, les trois mauvais derniers dirigeants de notre association ont voulu qu'un seul, détenteur du pouvoir absolu, produise 100 % des effets. Ils ont pu
le faire, jusqu'à un passé récent, à partir d’une confusion de genre, assimilant les francs-maçons à des Ovis et en s'appuyant sur l'instinct grégaire et le panurgisme caractéristique de cette
espèce.

Ils pensaient que placer à la tête des provinces de dociles grands maîtres provinciaux, ayant prêté serment à leur personne, leur garantissait la discrétion voir le secret nécessaire pour
réaliser leurs louches intentions. («On remarquait surtout que ce troupeau était toujours accompagné d’une dizaine de boucs châtrés, «ets crapouns ». Ce sont ces boucs qui donnaient le mouvement
au troupeau ; les brebis suivaient et ne les quittaient jamais. Tous les soirs, ils revenaient près de la cabane, au même endroit,  dans un îlot formé par les deux bras du ruisseau de
Sausse. »(EN MONTAGNE, LES SYSTEMES DE SURVEILLANCE DU BETAIL AU XIX° SIECLE. Bruno Besche-Commenge Saint-Girons  Ariège  France Janvier 2007, pp6).

Aujourd'hui, le berger est remis en question par le troupeau, sous l'influence de meneurs dont les brebis ne connaissent pas toujours la nature mais qui réveille les peurs ancestrales : Est-ce un
chien ou un loup ? Sont-ce 15 boucs mal châtrés ? Est-ce un berger diplômé ou d'expérience ? Mais dans ce cas pourquoi n'a-t-il pas de troupeau ? se demande le mouton-cadet de Gascogne.

Beaucoup de brebis effrayées par le pire se rassurent dans la passivité instinctuelle, ce qui ne les empêche pas de bêler, le regard tourné vers les cieux menaçants, implorant la sagesse divine,
espérant qu’un nouveau berger providentiel saura les amener vers les verts pâturages d’antan, quand l’homme n’aimait pas les côtelettes d’agneau au barbecue.

Les brebis sont naïves de nature. Pour elles, qu'importe le berger pourvu qu'elles soient tranquilles et rassurées.

Agneau de Dieu, toi qui enlève le pêché du monde, prends pitié de nous.



Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives