Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 12:32

VOICI LE COURRIER DU GRAND SECRÉTAIRE DE LA GLRB QUI EXPOSE CLAIREMENT LA SITUATION DES FRÈRES AYANT LA DOUBLE APPARTENANCE GLNF/GLRB ...

Il donne également la ligne suivie pour toute demande d'affiliation.

Il faut savoir que les Grandes Loges d'Allemagne, de Suisse Alpina, d'Autriche et du Luxembourg suivront exactement le même processus.

C'est ce qui ressort de la décision prise par ces GL dont l'exemple a été décrit dans l'article :  LA GL DU LUXEMBOURG MET EN APPLICATION :

 

Concerne:

Double appartenance GLNF/GRB

Affiliation de Frères de la GLNF

 

 

 

 

 

 

Vénérable Maître,

Cher Frère Secrétaire,

 

La Grande Loge Régulière de Belgique a suspendu le 18 mai sa reconnaissance de la Grande Loge Nationale Française. Cette mesure entraîne une série de conséquences pratiques, que nous souhaitons expliciter ci-après.

 

Pour éviter toute méprise: une «suspension de la reconnaissance» n’est pas un «retrait de la reconnaissance».

 

Lorsque qu’une Obédience, faisant usage de son droit souverain de décision, retire sa reconnaissance à une autre Obédience, cela signifie qu’elle ne considère plus cette Obédience comme régulière.

 

Lorsqu’une Obédience (par exemple la GLRB), faisant usage de ce même droit souverain de décision, se contente de suspendre sa reconnaissance à une autre Obédience (par exemple la Grande Loge Nationale Française), cela signifie qu’elle enlève momentanément à cette Obédience le droit d’exercer les prérogatives normalement attachées à cette reconnaissance. Dans ce cas, l’Obédience concernée conserve son statut de «Puissance Régulière», mais elle ne peut plus, temporairement, se présenter comme telle vis-à-vis de l’Obédience qui l’a suspendue.

 

 

1.     DOUBLE APPARTENANCE

 

La différence entre ces deux statuts est importante -entre autres- dans le cas de la «double appartenance».

 

Un Frère qui est membre simultanément d’une Loge appartenant à la GLRB, et d’une Loge appartenant à la GLNF, peut conserver son appartenance aux deux Obédiences. La suspension de la reconnaissance de la GLNF par la GLRB n’a pour seule conséquence que le Frère concerné doit faire un choix explicite et le faire connaître au Vénérable Maître de sa Loge belge avant le 1er juin :

 

- S’il souhaite continuer à participer aux Tenues rituelles de sa Loge appartenant à la GLNF, il ne pourra plus, en raison de la suspension de reconnaissance et pendant la durée de celle-ci, participer aux Tenues de sa Loge belge;

 

- S’il souhaite au contraire rester actif au sein de sa Loge belge, cela ne pourra se faire que s’il s’engage à renoncer à toute participation aux Travaux de sa Loge française, pendant toute la durée de la suspension.


 

2.     AFFILIATION

 

a. Si la demande d’affiliation a été publiée dans le Bulletin d’Information de la GLRB avant le 19 mai, l’affiliation pourra être effectuée six semaines après la publication.

 

b. Si le dossier complet de la demande a été introduit auprès du Grand Secrétariat avant le 19 mai, l’affiliation pourra être effectuée six semaines après la publication. Cette publication sera assortie, dans le Bulletin, d’une note justifiant l’acceptation de la demande.

 

c. Si la demande d’affiliation n’a pas été introduite avant le 19 mai, elle sera publiée comme venant d’une Obédience non reconnue, et soumise à l’approbation du Grand Comité. Dans l’intervalle entre l’introduction de la demande et l’approbation du Grand Comité, le Frère en question ne pourra participer aux Travaux d’aucune Loge belge, et notamment de celle dans laquelle il a demandé son affiliation.

 

Dans les deux premiers cas (a. et b.), le candidat à l’affiliation devra être affilié dès sa première visite à sa nouvelle Loge (au moins six semaines après la publication de la demande), puisqu’il ne peut plus être reçu comme visiteur en tant que membre de la GLNF.

 

Dans tous les cas, les Frères de la GLNF sollicitant leur affiliation dans une Loge de la GLRB devront être avertis que, si leur demande est acceptée et s’ils persistent dans leur intention, ils ne pourront plus participer aux Travaux Rituels de la GLNF pendant toute la durée de la suspension.

 

Restant à votre disposition pour tout complément d’information qui vous paraîtrait nécessaire, je vous prie d’agréer, Vénérable Maître, Cher Frère Secrétaire, l’expression de mes sentiments fraternels et de mon entier dévouement.

Griffe René SMEETS TRANSP.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

René SMEET

Grand Secrétaire

 

SORTONS AU PLUS VITE DE CE "BOURBIER" ET CHASSONS DÉFINITIVEMENT CEUX QUI NOUS ONT CONDUIT À CES EXTRÉMITÉS.

PAS DE CHASSE AUX "SORCIERS" MAIS IL Y A UN MINIMUM QU'IL NOUS FAUDRA BIEN ENTERRINER POUR QUE PLUS JAMAIS CELA NE PUISSE SE REPRODUIRE ...

L'UNION DES FRÈRES RECONNUS COMME TELS EST DE PLUS EN PLUS INDISPENSABLE.

 

Fraternellement

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

matra 28/05/2011 12:33



Le "jugement du 24 juin" ne change evidemment strictement rien à la situation.


Au mieux, il perpétue la situation où nous sommes déjà.


Au pire, il valide l'AG du 16 octobre ... la belle affaire !


Par contre, en effet, il n'y a pas lieu de démissionner de l'association GLNF.Les procedures judiciaires sont evidemment longues. Ne nous leurrons pas ! Ces procedures ne jouent
que sur l'aspect associatif mais restent intéressantes sur le plan patrimonial.


Sur le plan maçonnique la GLNF est bel et bien finie. Mais ce n'est pas la fin de la vie des FM réguliers. D'autres structures se mettront inévitablement en place.


Restons sereins, ne cedons pas à des illusions comme les audits ou le jugement du 24 juin. Construisons notre FM du futur.


 



jbpasqually 27/05/2011 18:23



Mes BAF.


C'est mon cas, et j'ai choisi la GLRB, car j'ai eu ras le bol de toutes ces histoires qui n'en finissent pas.


Mes BAF je vous souhaite bon courage pour la suite. En ce qui me concerne c'est réglé, je viens de démissionner de la GLNF ......



myosotisnormand 27/05/2011 20:10



Est-ce le moment de lâcher prise ?


Nous nous sommes certains que NON



ROULIN Maurice 27/05/2011 14:28



Il n'empêche ... que si ces obédiences jadis " amies " avaient eu un peu plus d'esprit fraternel elles auraient attendu le résultat du jugement de la fin juin avant de prendre leur décision pour
le moins "inamicale" ... mais hélas ! dans ce domaine des "reconnaissances" , il ne s'agit plus de fraternité universelle , mais de politique ... et chez eux , certains "pontifs" à l'âme un peu
"stifanienne" ont du "jubiler" à l'idée de rabaisser son caquet au "petit français" ... mais il n'y a que moi, qui ait l'esprit suffisement tordu pour penser une chose pareille ... 



Franck 27/05/2011 14:09



Bonjour,


 


La suspension de reconnaissance est logique et prévisible dans le contexte actuel, sur le fond nous ne pouvons que l'approuver. Ne pas accueillir les FF français est beaucoup moins compréhensible
au vu de la situation ; c'est bien , entre autre, contre ces rigidités absurdes que nous nous battons, non ?


 


Bises à tous


 


Franck



myosotisnormand 27/05/2011 20:07



Effectivement, ce ne sont pas les frères qui posent problème mais FS et les siens.


Pourquoi jeter l'oprobe sue de véritable FM ?



Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives