Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:11

NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION UBUESQUE ET MÊME GROTESQUE AU REGARD DE CE QUI SE PASSE AU NIVEAU DU TROISIÈME ÉTAGE DE LA TOUR DE PISAN !

LE 25 MARS NOUS AVONS CHANTÉ LA MARSEILLAISE...

LE 5 FÉVRIER NOUS L'AVONS UNE NOUVELLE FOIS CHANTÉE EN COEUR ...

NOUS POURRIONS REVENIR À SON FONDEMENT ET MARCHER SUR CETTE TOUR DITE DE PISAN ?

Voyez et lisez cet article du Myosotis PACASGC reporté sine die – Où est l'Administrateur ? – Faut-il prendre d’assaut le bunker ?qui correspond tout à fait à notre ressenti. Pour qui nous prend-on ?


Nouvelle manœuvre de l’EX pour créer la confusion et repousser son éviction. Le démissionnaire, celui que les Grandes Loges voisines ont mis en garde pour son non respect des Landmarks, celui  que nos juridictions, dont celle de La Marque, ne reconnaissent plus,  celui que la GLUA  et la Grande Loge  d’Allemagne ainsi que les 35 autres Délégations étrangères n’ont pas voulu recevoir à la consécration de la Grande Loge de Monaco, celui qui vient d’être boycotté par   75% des Frères de la REUNION, celui-là ose encore utiliser le papier à entête du GM de la GLNF pour adresser une lettre aux membres du SGC et en proclamer le report sine die !!! (Ce qui par ailleurs  constitue un véritable déni de justice, car le SCG reste jusqu’à nouvel ordre une assemblée civile).

Comment se fait-il que notre démissionnaire ait encore accès au 3ème étage de PISAN,  pourquoi n’y a-t-il pas des scellés sur le bureau de l’Ex GM ?

En effet, au-delà du comportement d’un homme qui cherche par tous les moyens à s’accrocher au pouvoir et à éviter ou retarder le plus possible les tristes vérités qui sortiront probablement des véritables audits que nous réclamons, il y a une situation confiée à un administrateur judiciaire mais que celui-ci n’a nullement progresser depuis des semaines, et cela en dépit d’une décision de justice imposant une AG « sans délai ».

Nous en arrivons à une situation ubuesque où un GM qui a démissionné, et qui est reconnu comme démissionnaire (et maçonniquement infréquentable) par toutes les instances maçonniques françaises et internationales, continue à se comporter en despote.

Utilisant la puissance de feu financière colossale, accumulée grâce aux impôts-cotisations imposées aux loges et  Frères de la base, il fait appel à ces moyens pour financer des cabinets d’avocat, tels des mercenaires payés semble-t-il à prix d’or, pour   mitrailler son propre peuple franc-maçon d’attaques contre FMR ou plus personnelles et ciblées contre les résistants des Myosotis, cela avec pour objectif de réduire au silence nos moyens d’expression.

Face à ce despote, refusant d’entendre l’appel massif du peuple franc maçon, qui lui dit « Dégage » mais au contraire se protégeant derrière quelques apparatchiks affidés retranchés dans leur base provinciale, il fait envoyer la mitraille des ordonnances de suspension dans l’espoir ubuesque qu’elles terrorisent le peuple.

Faudra-t-il que le peuple Franc-maçon de la  GLNF suive l’exemple de nos voisins du sud de la méditerranée ? Faudra-t-il en arriver à aller prendre d’assaut le bunker de PISAN ?

Alors que nous attendions un comportement efficace et impartial de notre Administrateur judiciaire, il y a beaucoup de choses qui nous choquent et que nous ne comprenons pas.

Le temps est déjà largement passé et il n’y a toujours aucune AG de convoquée, alors que FMR et les Myosotis, avec leurs très faibles moyens ont fait la démonstration de leur capacité à trouver une très grande salle sur Paris, et cela en moins de trois semaine.

Nous sommes également choqués de voir les tentatives de communication avec Mme Legrand en provenance des frères être détournées vers quelqu’un, qui n’est pas perçu comme neutre dans le contexte actuel. Au contraire celui-ci est perçu par beaucoup comme un homme du STIFFOELNERRISME, étant  même administrateur (de même que Stifani) de la Structure financière la FOELLNER SA !!!

Au bar de la marine, bien que loin de Pisan, nous avons le fort sentiment que les communications avec l’administrateur ne sont pas équilibrées, qu’il y a de ce point de vue, un manque de rigueur.

En effet, les possibilités d’échanges accordées par l’administrateur à nos représentants sont restées fort limitées : quelques prises de contacts puis surtout une rencontre en présence des avocats des deux parties, et c’est tout.  

Or, ceci prend tout un relief de déséquilibre et provoque des craintes de « phagocytage » de l’administrateur, quand la rumeur courre avec insistance, que Me Legrand serait en contact quasi constant, avec le directeur financier, ci-dessus évoqué, (ce qui en soi ne serait pas critiquable),  si ce n’était, parait-il,  y compris jusque lors de très nombreux repas,  la rumeur ajoutant même et qu’à ces repas viendraient  souvent s’ajouter au même clan (celui de CC-JCF-FS and Co), certaines parties prenantes majeures du conflit, telles notamment CC et FS eux-mêmes.

Aussi face à ce déni de justice que constitue le renvoi sine die du SGC, face au comportement d’un despote qui refuse d’entendre le « Dégage » de l’immense majorité des frères, face à une situation juridique ubuesque et sciemment bloquée face à un Administrateur Judiciaire dont nous questionnons la rigueur, CESAR  repose la question :

Faudra-t-il que le peuple Franc-maçon de la  GLNF suive l’exemple de nos voisins du sud de la méditerranée ? Faudra-t-il en arriver à aller prendre d’assaut le bunker de PISAN ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

CPF 23/02/2011 20:28



Mes BAF


Il ne nous reste plus qu'une solution , c'est de retourner devant le Juge qui lui nous a donné raison . L'admimnistrateur , il ne faut plus rien en attendre  ; sa décision est probablement
déjà prise , sinon cela fait llongtemps qu'elle nous l'aurait fait savoir . Nous avons demandés à ce qu'elle soit nommée  pour nous protéger de l'arbitraire  d'un FS et de sa clique
qu'elle a laissé en place (ils seraient toujours dans leurs bureaux que je sache) , et qu'elle cautionne ( voyages  payés ) . L'attente qui nous est imposée met en péril notre Obédience , et
contrairement à ce que l'on pourrait penser , cela arrangerait bien les affaires de ceux qui continuent à en profiter . En attendant le compteur tourne .


Fraternellement


CPF


 



myosotisnormand 24/02/2011 16:22

C'est peut être LA solution mais il en existe peut être une autre ?

Paneb 23/02/2011 17:19



Mes BAF,


Tout ça commence à sentir mauvais : ça va mal finir.


S'il vous plait, Maître LEGRAND,NOUS VOUS EN CONJURONS, CONVOQUEZ CETTE AG !


VITE



DIOGENE 23/02/2011 16:21



 


 


 


PROPOSITION INTERESSANTE     MAIS.....ATTENTION DANGER


 


Je viens de lire sur un blog "immaculé" une proportion très intéressante


 


je résume succinctement


Le projet serait de renforcer les  pouvoirs de la province ,afin que cette dernière assure l' organisation "lourde" et supporte les "responsabilités"  ,reconnaissant a chaque
loge son indépendance et autonomie.


La loge aurait donc un interlocuteur de proximité représenté par la province.


Voila un projet qui me satisfait pleinement ......la grande usine  de pisan étant tellement inaccessible et Paris si loin.......


 


Mais j' ai crainte que ce projet tellement  séduisant ne cache une volonté de "main mise"et de contrôle  par les G.M.P. et leur collège d'O.P. actuellement en place,sachant
que des "rencontres" sont déjà prévues pour les jours prochains dans différentes provinces et particulièrement en Vallée du Rhône ou l' on constate depuis quelques semaines que de nombreux O.P.
et dignitaires ,devenus brusquement hostiles a la "politique stifanienne" se regroupent derrière un presidentiable potentiel...


ET C'EST LA UN NOUVEAU DANGER


 


OUI j'adhere a votre projet de "province administrative" a condition que


1/Chaque loge y soit représentée par son V.M. et un membre élu (par tous les ff:.de la loge)


2/Que le G.M.P. soit élus par les représentant des loges (ci dessus)


 


CHICHE..........................


 


Diogene du Val de Loire


 


 


 



myosotisnormand 24/02/2011 16:21

Une solution de trouve sur le blog : le livre blanc

BenAourH 23/02/2011 15:26



MEHR LICHT


 


- le droit français ne connaît ni les mots Grand Maître, ni obédience et ne parle d'ordre qu'en matière d'organisation et de déontologie de certaines professions réglementées : médecins, avocats,
experts comptables ... 


Il est illusoire de penser qu'un administrateur ad hoc ou une juridiction puisse se prononcer sur la qualité de Grand Maître dissociée ou non de la fonction de président du CA d'une association.


 


- la mission de Maître LEGRAND est clairement circonscrite dans le dispositif de la décision qui l'a nommée. Il n'est pas pensable qu'elle puisse en dépasser les limites de son propre chef. 


 


- L'administrateur ad hoc désigné peut parfaitement remplir cette mission, que l'association ait ou non un président. Il n'est pas dans sa mission non plus d'inscrire à l'ordre du jour de
l'assemblée générale à convoquer la ratification de la nomination d'un éventuel nouveau président.


 


- La mission confiée présente certaines difficultés non négligeables : la convocation en assemblée générale doit concerner tous les membres de l'association individuellement, soit environ 40 000
personnes. Nous avions coutumes de ne convoquer que les VM et les Premiers surveillants, si Maître LEGRAND décidait de respecter cet usage, il conviendrait que ces derniers soient porteurs de
mandats écrits des membres de leur loges. Certains sont simples membres d'autres sont affiliés, la vérification des mandats représente de nombreuses difficultés en tout cas du temps et de
l'organisation, sans compter que les fichiers mis à sa disposition ne seront pas forcément complets ou à jour (quid des nouveaux initiés à la date de l'assemblée?)


 


- FS président démissionnaire sans conteste,est-il encore Grand Maître? pour de nombreux frères (dont je fais partie) la question ne fait pas de difficulté ... mais si les statuts sont clairs
pour ce qui est de sa nomination comme président et Grand Maître, il est vrai que pour lui et quelques frères de bonne ou de mauvaise foi la question n'est pas tranchée. Et les tribunaux ni
l'administrateur ne seront d'aucune aide sur ce point.


 


- Comme ils est incontestable que la présidence de l'association est vacante, rien n'interdit qu'un nouveau président ne soit nommé et que sa nomination pourrait être ratifiée par l'AG à
convoquer.


 


- Maître LEGRAND  ne peut en prendre l'initiative à elle seule.


 


- FMR  en revanche pourrait demander à la justice d'élargir sur ce point la mission de l'administrateur ad hoc sur requête de FMR, lui permettant de convoquer le SGC et de complé- ter
l'ordre du jour de l'assemblée à venir dans un souci d'économie et de bonne administration de l'association.


 


- Alors un nouveau président nommé,  deviendrait ipso facto Grand Maître par la simple application des statuts de l'association, ce qui résoudrait la question de la Grande Maîtrise pour ceux
à qui elle pose encore problème.


 


- Le danger bien sur serait que les membres du SCG ne fassent pas preuve de sagesse soit en renommant FS (c'est peut être ce qu'il espère) soit en désignant un de ses disciples... mais dans ce
cas l'AG  ne ratifiera sans doute pas cette nomination... le risque n'est donc pas si grand qu'il paraît


 


- Il n'a pas été nécessaire d'espérer pour entreprendre la re-fondation de la GLNF, sera-t-il nécessaire de réussir pour persévérer?


 


Ces quelques points mes Très Chers Frères demandent certainement à être confrontés à vos lumières, vos critiques, vos suggestions sages et raisonnables, bienveillantes et modérées comme tout
franc maçon doit s'en faire un devoir ... malgré de trop voyants contre-exemples !


 


Fraternelles embrassades aux fils de la lumière !


 


BenAourH



GAUTHIER Gérard 23/02/2011 14:16



MM:.BB:.AA:.FF:., Mais en quoi être étonné ? Monsieur STIFANI est, depuis longtemps dans une logique purement judiciaire, qui devient son seul mode de raisonnement. Il se croit capable, par pure
approche juridique, de rester G:.M:. sans être président de l'associaiton 1901 G.L.N.F.. S'offusquer, tempêter, vitupérer ne sert à rien d'autre que montrer notre impuissance. Battons le sur
son terrain : L'approche juridique, avec tout le professionnalisme que cela suppose. Tout le reste n'est qu'agitation vaine, stupide et inefficace, totalement étrangère à la démarche maçonnique.
Deux choses sont à en déduire : Monsieur STIFANI a quitté depuis longtemps la maçonnerie, et il est nécessaire de "pister" sérieusement le mandataire pour qu'elle ne sorte pas de la mission qui
lui est confiée par la justice. BON COURAGE A TOUS : ça va encore durer longtemps..... Je vous embrasse bien fraternellement, avec mon soutien.  P.S. : Méfiez vous des insultes : elles sont
étrangères au maçon, et contre productives. Celui qui sous-estime son adversaire va à sa propre perte.



Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives