Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 19:31

Ma grand-mère qui avait les pieds sur terre, comme l'on dit, m'a inculqué que les choses se faisaient toujours dans l'ordre. Elle me disait souvent : "on ne met jamais la charrue avant les boeufs".

Une chose est certaine, nous sommes le lundi 13 décembre 2010 et à chaque seconde nous faisons référence au passé.

Prévoir d'une manière certaine l'avenir, même proche, est impossible et c'est heureux.

Prévoir même d'une manière aléatoire l'avenir avec les références du passé est également impossible et c'est souvent heureux.

Mais ce n'est pas pour cela qu'il ne faut rien prévoir ... c'est un fait certain.

Surtout lorsque la Justice s'en mêle et qui plus est, à notre demande.

Le rendu du jugement est clair,  FAIT ET JUGÉ À PARIS LE 7 DÉCEMBRE 2010 

même si certains y voient à redire sur le "sans délai" par exemple. Mais le monde juridique a ses propres spécificités et il faut faire avec.

Donc, comme l'AGs pluri machin chose a été déclarée NULLE (premier point du "par ces motifs"), nous nous retrouvons dans le même cas de figure que le 26 mars 2010, au lendemain de notre dernière AG historique.

Il est Dit : que le mandat du président de l'association (au demeurant GM puisque les statuts, règlement intérieur et Constitutions l'affirment) n'a pas expiré le 5 décembre 2010.

Du reste, à la lecture complète du jugement l'on trouve :

"Attendu que, contrairement à ce que soutiennent les demandeurs, la réforme des statuts portant à cinq ans le mandat du  Grand Maître a été ratifiée par l’assemblée générale extraordinaire"

Le TGI de Paris, ne fait donc pas de différence entre les deux fonctions et conclu bien au fait que le GM (fonction obédience) a vu son mandat porté à 5 ans par une AGE (coquille associative).

Il nous apparaît clair que la révocation de l'un (Président) entraîne ipso facto la révocation de l'autre (GM) puisqu'il n'est question que de vocabulaire, employé dans l'association (très peu à la GLNF) et dans l'obédience (en toute occasion à la GLNF dans sa version actuelle : privé, public, médiatique, religieux, politique, en France et à l'étranger ...).

Donc à ce jour :

  1. Pas de validation du rapport moral du CA qui arrête les comptes de l'année 2008-2009, clos le 31 août 2009.
  2. Pas de validation du budget ni du montant des cotisations, droits et contributions pour l'exercice du 1er septembre 2010 au 31 août 2011.

Mais, différence essentielle avec le 25 mars, le TGI impose un point au prochain ordre du jour de l'AG à convoquer sans délai :

  • La révocation du Président de l'association, Monsieur François STIFANI, et des membres nommés du conseil d'administration.

C'est un véritable camouflet puisque les attendus du juge sont on ne peu plus clairs : non prise en compte par le président d'un "incident de séance" survenu le 25 mars par "le fait d'un grand nombre de délégués" et qui aurait dû provoquer modification de l'ordre du jour et mise au vote. Pour un juriste, même avocat d'affaires, c'est dure à digérer !

Nous avons donc perdu : 9 mois + le délai de mise en place de la prochaine AG !

Nous avons également perdu combien de centaine de milliers d'euro pour la mise en place le 16 octobre et combien encore pour organiser celle à venir ?

Mais notre "guide" voit cela différemment : il a gagné 9 mois et +

Il faudra un jour qu'il rende des comptes ...

 

Alors, pour en revenir au début de cet article, il n'est pas nécessaire aujourd'hui de nominer untel ou untel comme futur Grand Maître de notre Obédience GLNF ou encore futur Président de notre association GLNF, il n'est pas nécessaire non plus d'attendre des candidatures de tel ou tel, ce serait en vérité, mettre "la charrue avant les boeufs" et il y a bien d'autre difficultés à résoudre qui nous sont connues aujourd'hui et certainement des difficultés nouvelles à venir compte-tenu de la perfidie du "guide" ... !

Soyons raisonnables, la première des choses à faire étant de chasser les "marchands du Temple". La Justice de notre pays vient de le graver sur le jugement du 7 décembre 2010.

Cela n'empêche en rien de travailler sur l'avenir, de travailler sur la refondation, de travailler sur les modifications de nos statuts, règlement intérieur et constitutions, et c'est ce qui est entrepris.

Mais surtout, ne perdons pas de vue notre premier objectif : retour à la régularité et à la tradition par le respect absolu de la règle en 12 points.

Cela passe d'abord par la révocation de celui qui est l'auteur de toutes les dérives que nous condamnons depuis le 4 décembre 2009.

 

La réalité dépassant la fiction, le "guide" et ses principaux affidés membres du CA ont décidé à l'unanimité de porter appel du jugement et particulièrement de l'exécution provisoire ordonnée par le TGi de Paris. Encore une quinzaine de jours de gagnés pour voir le résultat de cette procédure jugée par le 1er Président de la Cour d'Appel. Bonjour les frais de justice, mais rassurons-nous, ce sont nos cotisations qui paient ! Raison de plus de ne pas payer celles de 2010/2011.

Raison supplémentaire pour ne pas parler de candidat, ce qui ne servirait qu'à alimenter le front des souverainistes affidés au "guide" !

 

Emmenons les boeufs dans cette direction, vers notre objectif : LA RÉVOCATION et la charrue suivra ...

Ensuite et ensuite seulement nous ressèmerons ensemble, sinon les prédateurs se serviront.

 

 

RESTONS UNIS AU SEIN DE NOTRE GLNF
NE DÉMISSIONNONS SURTOUT PAS
NOUS ALLONS GAGNER ENSEMBLE
IMPORTANT

N'ALIMENTONS PAS LE COMPTE BANCAIRE DE LA GLNF DU "GUIDE"


ATTENDONS LA NOUVELLE AG

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

Alain Stagire 14/12/2010 10:27


Ma Grand-Mère aussi disait la même chose, mais elle ajoutait "les boeufs ou au moins un boeuf est important à condition de le mettre devant" cela permettait de suivre les travaux du labour à la
récolte en passant par les semailles. Il est des programmes sans meneur et des meneurs autour desquels se font un programme. En général ce sont ces derniers qui gagnent


GMX 14/12/2010 08:58


Ce que le dernier courrier révèle au-delà de la sémantique habituelle & des sempiternelles jérémiades, c’est que son auteur avoue n’être qu’un larbin au service d’un groupe de décideurs ! Quand
on connaît l’entourage « in vitro » & « ex vitro » de l’association, l’étonnement se mute en constatation ! Ce comité tous azimuts n’a rien à gagner si ce n’est de tanquer ses talons en
espérant sauver les meubles… L’autre alternative reviendrait à jouer : perdant, perdant !
Il va falloir s’habituer à utiliser un autre langage que : l’honneur, la sagesse, la morale, l’éthique, la Maçonnerie Traditionnelle, vous voulez la liste complète ? Vous n’auriez pas la patience
de la lire !!!
La seule chose qui devrait frapper le très grand nombre : c’est qu’on se fout de nous & en plus, sans aucun talent, un comble !
Dans ce contexte, les tendres n’ont pas leur place & toutes les méthodes sont validées !
La fin pourrait elle justifier les moyens ? Pour certains c’est certain …


myosotisnormand 14/12/2010 11:27



Quand on connait certains membres de ce CA on se demande si ce sont des décideurs !


Mis à part les 3 mauvais compagnons ... qui ont tous des casseroeles à trainer !



Sancho Panza 13/12/2010 21:01


Nous sommes dans une telle situation de forfaiture que je ne veux surtout pas rater la fin de l'aventure quoiqu'il m'en côute !la réalité est hallucinante, heureusement que FS n'a pas inventé le
Guépéou !


Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives