Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 17:55

C'EST À SE TORDRE DE RIDICULE ...

MAÎTRE LEGRAND APPRÉCIERA ?

Contrairement à ce qu’ont affirmé ses détracteurs (comme il les appelle) après avoir lu l’ordonnance du Tribunal de grande instance de Paris en date du 24 janvier, Stifani ce n’est pas fini !

Dans un communiqué envoyé hier à à ses Grands Maîtres Provinciaux, François Stifani affirme : « J’exerce ma fonction de Grand Maître en toute plénitude. Ce point ne fait aucun doute, y compris dans l’esprit de Madame l’administrateur judiciaire que j’ai rencontrée. » 

L’argument de François Stifani est simple : le Président de la GLNF est de droit le Grand Maître de la GLNF… et il n’a démissionné QUE de la fonction de Président. Que voilà un joli travail de réflexion pour les juristes : comment peut-on démissionner d’une fonction de Président qui ne semble pas avoir de mode de désignation autonome ? Comment le Grand Maître peut-il démissionner d’une fonction que les statuts de la GLNF lui donnent de droit ? D’autant plus que la décision du TGI du 7 décembre de distinguait pas, en toute logique, les fonctions de Grand Maître et de Président.

François Stifani a-t-il bien interprété ce que lui aurait dit Maître Monique Legrand (l’administrateur judiciaire)  ? Cette dernière rencontrera-t-elle des représentants de FMR-Myosotis et leurs avocats et que leur dira-t-elle ?

VOICI LE COMMUNIQUE DE FRANCOIS STIFANI AUX GRANDS MAÎTRES PROVINCIAUX LE 28 JANVIER à 14 h 37

« Dans le contexte actuel où tout propos peut être mal interprété et où l’irrationnel peut l’emporter bien souvent sur la sagesse et la raison, nous avons un devoir d’explication sur la situation actuelle. Je vous demande à cet effet d’aller au-devant des FF de votre Province afin de leur apporter les éclaircissements qu’ils attendent. Ce qui peut nous sembler évident, l’est certainement beaucoup moins pour des FF qui peuvent méconnaître nos règlements constitutifs ou pour d’autres qui voudraient donner un sens déformé ou erroné aux décisions de justice ou aux miennes.

A ce titre, il m’a semblé indispensable de vous faire part des informations factuelles suivantes :

1.             La Grande Maîtrise n’est pas vacante . J’exerce ma fonction de Grand Maître en toute plénitude. Ce point ne fait aucun doute, y compris dans l’esprit de Madame l’administrateur judicaire que j’ai rencontrée.

2.           La présidence de l’Association est une fonction contractuellement non élective , confiée de plein droit au Grand Maître de la GLNF. C’est en raison des circonstances exceptionnelles résultant du jugement du 7 décembre dernier, que j’ai pris la décision de démissionner de ma fonction de président de droit de l’association, suivi en cela par les membres de droit et les membres nommés du conseil d’administration. Ceci dans l’attente de la décision d’appel.

3. Cette démission purement civile a été prise afin, d’une part, de ne pas placer la GLNF en contradiction avec les bases de la régularité quant au système de désignation d’un Grand Maître d’une Obédience régulière et reconnue, et, d’autre part, afin d’organiser, en toute sérénité et de façon non contestable par nos détracteurs, la réunion de l’Assemblée générale civile. Elle ne préjuge pas des décisions que je suis susceptible de prendre sur le plan maçonnique devant les instances appropriées.

4.           L’administrateur ad’hoc, désigné par la justice, n’interfère pas avec le fonctionnement maçonnique de l’Obédience . Son mandat est limité au fonctionnement civil de l’association et constitue un gage d’impartialité propice à un apaisement des esprits. Mais sa mission est avant tout de protéger les intérêts de l’association et de ses membres,  notamment sur le plan financier. C’est d’ailleurs à ce titre qu’elle a pris une première mesure de sauvegarde dont Henry Sidéry vous a fait état hier soir, information suivie ce matin d’éléments complémentaires sur les modalités de mouvements des fonds de la GLNF , tant concernant son siège que les loges. L’administrateur a en en effet été alerté par une de nos banques sur le fait que certaines loges avaient vidé leur compte bancaire pour le transférer. Ce qui est un acte grave, lourd de conséquences, y compris judiciaires pour ceux qui se mettent en contradiction avec la loi.

Vous remerciant de votre engagement , affectueusement , François STIFANI, Grand Maître

 

 

IL Y AURA ENCORE DES AFFIDÉS

POUR CROIRE DE TELS PROPOS ?

 

RETROUVONS-NOUS LE 5 FÉVRIER

DU TRAVAIL NOUS ATTEND ...

ET TOUS LES FRÈRES DE BONNE VOLONTÉ

Y SONT ATTENDUS

POUR UN TRAVAIL COLLECTIF.

 

D'ICI LÀ UTILISEZ LA MESSAGERIE DIRECTE POUR POSTER VOS RÉFLEXIONS ET PROPOSITIONS :


 contributions.assises@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives