Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 06:12

OUI, VOUS AVEZ BIEN LU LE TITRE DE CET ARTICLE.

UN GRAND MAÎTRE A DÉJÀ ÉTÉ EXCLU DE NOTRE OBÉDIENCE.


Commençons par le début de cette découverte :

Ces informations nous ont été apportées par notre frère F...... D.... qui est le Grand Archiviste de la GLNF, ainsi donc, nous pouvons être assurés de sa vérité historique. Les recherches qu’il effectue sont authentiques et il est important de se retourner sur le passé, parfois pour essayer de le dupliquer et parfois aussi pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Quelque fois nous faisons référence au passé que nous évoquons, sans avoir les certitudes qui ne peuvent venir que de la recherche dans des documents anciens.

Le questionnement portait sur le fait qu'historiquement les AG se tenaient tous le 1er samedi de décembre, ce qui est démontré mais seulement à compter de 1954.

En voici l’historique :

 

"Jusqu'en 1940, compte tenu du petit nombre de Loges (34 à la matricule mais beaucoup moins en activité à l'exemple la N°2 partie à la GLDF dès le début des années 1920) les GM successifs réunissaient fréquemment des Assemblées Générales pour arrêter les grades décisions.

Grâce aux Archives récupérées en Russie, j'ai pu pour la période 1917- 1930 en recenser 19 qui sont tenue aux mois suivants (janvier, mars, juin, juillet, septembre, octobre, novembre)
Après la guerre et sous la GM de Pierre Chéret(1947-1958), les Tenues de Grande Loge ont lieu le 4 vendredi d'octobre puis à compter de 1954 le 1er samedi de décembre.

Il convient également d'y ajouter des Assemblées extraordinaires comme celle de février 1958 consacrée à la révision des statuts et qui vit la scission des ateliers du RER et celle oubliée d'avril 1961 qui décida de l'exclusion de l'ancien GM Chéret pour avoir poursuivi une politique de rapprochement avec la GLDF."

 

Comme quoi notre mémoire s’arrêtait à 1954 ! Mais 56 assemblées générales de la GLNF organisées un premier samedi de décembre font que l’on peut considérer que cela rentre dans la tradition de l’obédience.

En outre il y eu des assemblée générales extraordinaire et celle d’avril 1961 nous intéresse.

50 ans après, l'histoire devrait normalement se répéter ...

Voyons les faits, toujours relaté par notre frère FD :

 

"Cette affaire est extrêmement complexe et nécessiterait de longues explications.

Pour résumer, après la guerre et le départ des Frères anglais, la GLNF s'est retrouvée dans une situation particulièrement difficile.

Le GM Pierre Chéret, prenant acte de l'évolution de la GLDF qui venait de rétablir le volume de la loi sacrée, a engagé des pourparlers avec elle qui ont abouti en juin 1956 à un projet de fusion des deux obédiences sous le nom de Grande Loge Unie de France. Si la GLNF a accepté le projet, en revanche les dirigeants de la GLDF se sont heurtés au refus de la majorité de leurs ateliers de rompre leurs liens fraternels avec le GODF.

A la GLNF, une forte minorité de Frères, principalement issus du RER, ont reproché à Chéret de faire des concessions suffisantes à la GLDF et lui a demandé d'admettre dès à présent des inter visites entre les Frères des deux structures.

Chéret refusa d'inscrire cette proposition à l'ordre de la Tenue Extraordinaire de Grande Loge réunie le 22 février 1958. Ne pouvant s'exprimer, 28 Frères su 92 présents sous la conduite du fils du 1er GM, Pierre de RIBAUCOURT, quittèrent alors la Grande Loge. Ils furent aussitôt suspendus puis exclus. Ils entrainèrent avec eux la majorité des Frères du RER et fondèrent alors une nouvelle structure devenue aujourd'hui la GLTSO.

Un comité de direction piloté par Chéret prit alors la direction de la GLNF.

Il rétablit la situation en intégrant en juin 1958 le Grand Prieuré des Gaules.

Chéret accepta ensuite de démissionner avant la fin de son mandat prévue pour décembre 1959.

En octobre 1958, le GMP des Flandres Ernest Van Hecke fut élu pour une année. Il devait ensuite réélu en 1959, 1962, 1965 et 1968. Après son installation en décembre 1958, il nomma Chéret Grand Maître d'Honneur et Auguste- Louis Derosière comme Député Grand Maître.

A partir de sa réélection en 1959, Van Hecke mit en place une nouvelle stratégie qui visait à faire reconnaître l'irrégularité de la GLDF par les Grandes Loges Européennes d'abord, puis par les Grandes Loges américaines à partir de 1960.

Chéret, hostile à ce revirement, continua à militer avec force pour un rapprochement avec la GLDF. En décembre 1960, il fut suspendu de ses fonctions. Van Hecke le traduisit ensuite devant une Tenue Extraordinaire de Grande Loge agissant comme un tribunal le 21 avril 1961. Celui-ci, après l'avoir entendu, vota son exclusion (le détail du vote n'a pas été conservé). Il rejoignit ensuite la GLDF.

C'est la raison pour laquelle il a disparu de l'histoire de la GLNF.

Ainsi, dans l'histoire officielle de l'obédience rédigée pour son cinquantenaire par Baylot et Tourniac, son nom n'est même pas mentionné et son action est passée sous silence."

 

Avion-nous connaissance qu’un ancien Grand Maître de la GLNF avait été tout d’abord suspendu de ses fonctions et ensuite exclu ?

Vous connaissiez Pierre Chéret ?

Et bien, nous pensons qu’il faudra dupliquer le passé de cette période Chéret et l’appliquer à FS.

Il faudra également l’appliquer à CC et à J-CF.

Sincèrement et sans chercher ou vouloir une « chasse aux sorcières » les faits reprochés à nos trois mauvais compagnons sont largement équivalents, et même pires que ceux reprochés à Pierre Chéret ?

 

MORALE DE L’HISTOIRE : si la nouvelle AG révoque FS et les membres nommés du CA il ne faudra pas attendre 3 années pour faire voter l'exclusion de ces mauvais compagnons, car lorsque l'ivraie est dans le grain ...

 

APOLOGUE DE L’HISTOIRE : qu’il y ait démission ou exclusion, même s’il faut du temps, cette période de l’histoire de la GLNF et les trois compagnons qui l’ont dirigée devront subir le même oubli ou encore devenir le facteur de ce qui ne doit plus jamais se reproduire. 

 

 

RESTONS UNIS AU SEIN DE NOTRE GLNF
NE DÉMISSIONNONS SURTOUT PAS
NOUS ALLONS GAGNER ENSEMBLE
IMPORTANT

N'ALIMENTONS PAS LE COMPTE BANCAIRE DE LA GLNF DU "GUIDE"

La JUSTICE nous a donné RAISON.


ATTENDONS LA NOUVELLE AG

POUR RÉVOQUER FS ET LES MEMBRES DU CA

 

Par m

 

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

René Hervet 14639 10/01/2011 16:16


Lien intéressante pour ceux qui maitrise la langue.
www.freemasons-freemasonry.com/masonic_foreign_recognitions.html - États-Unis -


GMX 07/01/2011 08:41


Evidemment! qui pourrait croire qu'une association de juridiction française, sous prétexte de statuts anachroniques & non conformes aux lois du pays, puisse faire valoir une telle ineptie en se
comparant à un Vatican ? faut avoir la cervelle entre les jambes & respirer trop de miasmes pour en arriver là!


Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives