Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 13:03

Mes Frères, la situation se tend de jour en jour, car d'un côté l'on fait tout pour que rien ne change, voir même assurer que la vérité serait détenue par une poignée d'affidés qui entourent de leur protection leur "guide spirituel". Il suffit de constater que ceux-ci continuent à se déplacer de province en province, à montrer combien leur ego est primordial dans la vie maçonnique qu'ils représentent.

Mais de l'autre côté, les frères s'organisent et ne supportent plus les frasques de leurs "anciens dirigeants" car ils ne sont plus reconnus comme tels. Il suffit de voir comment nos frères de La Réunion se sont organisés pour ces moments de "gloire" exclusivement réservés au "guide" et à ses "suivants" ... La même réception se prépare sur l'île de la Guadeloupe ...

Il est clair que partout la résistance s'organise et la participation à nos Assises du 5 février dernier en a été la preve s'il en fallait une.

Les contributions nombreuses nous permettent de commencer à écrire le livre blanc qui sera porteur de nos propositions, et qu'il vous appartient à tous de formaliser avec nous.

Il est clair que nous sommes porteurs de la rénovation, car elle se décide tous ensemble et que notre projet s'établit sur des bases claires qui sont représentées par nos principes fondamentaux, auxquels nous sommes pleinement attachés.  Pas de retour en arrière, une marche en avant pour redonner le pouvoir aux loges en s'inscrivant dans la régularité, sans se détacher de la reconnaissance.

Mais, lisons l'article de Tamino qui est très clair et auquel nous souscrivons complètement :

 

Prenons le temps de faire un point sur la situation, et d'imaginer les perspectives de notre combat pour une Maçonnerie refondée sur ses bases Traditionnelles dans un obédience qui a perdu la planche à tracer et le compas.

 

Le récent rendez-vous de nos avocats avec l'administrateur soulève certains débats, car le temps de la justice, et son discours opératif semblent parfois contrarier nos objectifs : Maître Legrand, nommée pour- organiser enfin l'Assemblée Générale qu'on nous a volée par deux fois, a l'air de patauger dans le galimatias servi par les serviteurs du système que nous contestons.

Elle s'arroge à tort le droit de réclamer des capitations au prétexte que les caisses seraient vides, et s'autorise de surcroît à menacer d'exclusion ceux qui ne s'exécuteraient pas!

Ses déjeuners avec Sidery l'auraient-elle troublée à ce point?

Car les documents de la GLNF, préparés par ce même directeur financier, montrent qu'à fin janvier, il y avait plus huit millions dans la caisse.

Alors, de deux choses l'une:

-ces documents ne lui ont pas été soumis ou sont des faux. -elle a cru sans vérifier, ou elle se rend complice d'un mensonge qui n'a pour but que de servir les intérêts de Stifani. - -elle devra alors en rendre compte dans le cadre du mandat qui lui a été confié par le TGI à notre demande.   

En effet elle semble ignorer le contexte de brûlante contestation qui est à l'origine de la situation qui l'amène à administrer notre obédience, fait sans précédent dans l'histoire de la Franc-maçonnerie.

Nos avocats lui ont réclamé lundi des précisions sur la manière dont elle envisageait de mener sa mission, et elle a forcément compris, que si son impartialité risquait d'être soupçonnée, le Tribunal en serait saisi.

Il n'y a pour le moment qu'un fait avéré: un dossier aussi complexe, et l'écoute quotidienne d'une seule partie (ô combien motivée pour que les choses traînent le plus longtemps possible) lui ont un peut-être obscurci la vue.

Nul doute qu'elle ne sache tenir compte désormais de certains éléments !

 

Le premier est qu'il est impossible d'appeler les cotisations. Vous lirez ci-contre la "consultation du Professeur Lucas" sur le sujet.

 

«  DONC, MES FRERES, EN AUCUN CAS, NE PAYEZ QUOI QUE CE SOIT

TANT QUE L'ASSEMBLEE GENERALE N'AURA PAS STATUE SUR

LE BUDGET. »

 

C'est clair net et précis! C'est votre droit, c'est notre droit, c'est votre arme et votre devoir pour que cessent les simagrées du guide!

Ceux qui prétendent le contraire vous mentent, vous intimident ou sont les complices, volontaires ou non, du maintien du statu quo!

 

Voudriez-vous encore donner un centime à ces personnages installés dans le burlesque (j'ai démissionné comme président, mais mon respectable postérieur trône toujours dans le fauteuil doré du Grand Maître!) ?

Voudriez-vous encore alimenter les moyens de cette équipe qui a gaspillé vos cotisations en communication, voyages, train de vie dispendieux et opérations immobilières pour le moins étranges, sinon douteuses ?

Voudriez-vous donner des capacités de nuisances supplémentaires à ces histrions du juridisme le plus absurde pour qu'il vous attaquent en correctionnelle, ou en concurrence déloyale et autres à chaque fois que vous contestez les privilèges qu'ils se sont arrogés grâce à votre argent ?

 

NOUS SOMMES PLUS PRES QUE JAMAIS DE LA VICTOIRE !

 

A six reprises la justice nous a donné raison, et ce n'est qu'au prix d'arguties de plus en plus limites que Stifani bouge encore. Tout homme digne serait parti dans cette situation, l'homme est indigne de sa fonction, le système qui l'a hissé jusqu'à celle-ci est indigne.

 

Nous étions un peu plus de 2000 le 5 février à Montreuil, réunion fraternelle et constructive de frères qui préparent un autre avenir à leur Maçonnerie.

Il en est encore pour penser qu'un «retour vers le futur» serait un programme ! A-t-on vu dans l'histoire, une société humaine résoudre ses conflits en retournant à d'anciens règlements, marqués par une autre époque et des circonstances qui n'avaient rien à voir ?

Non : il faut revenir au Pacte d'origine, bien sûr, mais en étant novateur dans les solutions.

Un replâtrage ne consoliderait pas une base, il préparerait des crises nouvelles, au seul profit à de ceux qui n'ont pas l'énergie nécessaire à la créativité restauratrice.

Le Livre Blanc de la Refondation s'écrit page à page, les contributions s'accumulent à l'adresse livre.blanc2011@gmail.com et le compas s'ouvre.

Bien des frères silencieux parlent désormais, et la plupart réclament le dialogue constructif : une pyramide se construit depuis la base, et ne repose pas une fois terminée sur sa pointe, une loge doit être servie par une obédience et non l'inverse...

Et l'on découvre que ce dont nous avons été les simples porte-paroles depuis des mois est partagé par beaucoup.

 

Qui voudrait encore de la Maçonnerie spectacle de Stifani, des incursions ridicules sur le terrain politico-médiatique, de l'utilisation sans scrupule de notre argent à des fins qui n'ont clairement rien à voir avec la Maçonnerie... de sa volonté de banaliser la démarche initiatique pour faire commerce d'influence, d'affairisme au profit de quelques-uns ?

 

Le jour où pour une raison ou une autre Stifani quittera la scène, nous aurons appris, par ce travail du Livre Blanc, que nous pouvons à nouveau nous parler en frères et Maçons,et ce parce qu'il y a plus de Maçons à la GLNF qu'il n'y a de supposés porteurs de valise, blanchisseurs de fonds, profiteurs patentés et complices de trente ans...dans des sociétés qui n'ont rien à voir avec elle. Ou si peu.

 

La meilleure preuve de cette affirmation repose dans les votes massifs de rejet qu'a subi le consul de Djibouti, successeur du consul du Gabon...

 

L'enjeu de l'Assemblée Générale que Maître Legrand, (ou son successeur) devra bien convoquer un jour, est important : il y a 70 jours que le TGI a invalidé les traficotages et autres bourrages d'urnes des AG précédentes, et demandé la mise à l'ordre du jour de la REVOCATION de Stifani!

Certes, par un tour de passe-passe aussi vulgaire que destiné à sauvegarder son seul intérêt, celui-ci a abandonné le navire en pleine tempête en démissionnant de ses fonctions de Président, ce qui est une véritable forfaiture, empreinte de la plus vile lâcheté.

 

Car le TGI avait rendu à notre association obédientielle la dignité de régler entre nous la crise: il n'infirmait pas le mandat de cinq ans, mais pour mieux nous autoriser à jeter dehors comme il le mérite le locataire de Pisan par une A G digne et responsable.

 

Cette opportunité n'a pas été saisie. De manière indigne une fois encore, Stifani prétend se dédoubler en ectoplasme de Grand Maître, à l'encontre nos Statuts et Règlements, et se survivre à lui-même pour éviter un peu plus longtemps encore que les tiroirs ne soient ouverts. Les plaintes pénales seront de ce point de vue utiles à Maître Legrand pour comprendre où se situe une part significative de la crise.

 

Nous souhaitons donc à cette dernière le courage de la prise de recul, l'obstination de l'enquête radicale, l'intelligence de comprendre qu'elle a mis les pieds dans une affaire trouble et grave, impliquant des valeurs fortes, des tentations sordides, et beaucoup d'hommes de bonne volonté qui ne s'interpellent pas par le nom de FRERES pour rien, et veulent que la dignité soit rendue à leur ancestrale confrérie.

 

Voir aussi le dernier article de FMR "Nous avons besoin de rigueur et de perspectives claires"

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

combass 17/02/2011 17:13



Entièrement d'accord avec toi mon Frère il faut avancer plus franchement et saisir le tribunal pour une application rapide des décisions. La base est lasse et ne croit plus à rien ni personne.
Nous sommes en mars demain et il va falloir penser à l'élection du VM pour l'année prochaine ! ! dans les conditions actuelles il faut être inconscient pour prendre une telle responsabilité ? 15
mois de crise, c'est beaucoup trop


Je fais partie des premiers à avoir soutenu FMR et je crois encore un peu à une FM propre mais mon feu scré vacille au bout de 28 ans de fidélité.


Merci mes Frères pour vos actions en attendant une conclusion urgente..


 



myosotisnormand 17/02/2011 17:48



Nous sommes ensemble pour que que la lumière de ton feu sacré ne vacille pas.


Pensons aux générations futures et aux apprentis et compagnons actuels



CPF 17/02/2011 13:37



Mon BAF


Merci pour cette analyse qui reflète bien la situation telle qu'elle est vécue par de nombreux Frères actuellement. Cela est lié à la position de l'adminitrateur ; position qui nous a semblée
précipitée et probablement sous l'influence d'un ex-GT, dont je vous rappelle que le nom du prédécesseur étaait égalementl le même (nom), l'expérience probablement .


Je pense qu'il est temps de retourner très rapidement devant le Juge qui lui, au moins, nous avait donné raison. D'ailleurs, si son jugement avait été suivi, nous n'en serions pas  là ! En
effet , le Jugement du 7 décembre, avec injonction d'application, suini maleureusement d'un Appel "bidon' ,pour toujours et encore gagner du temps; cette injonction devrait être la priorité de
l'administrateur qui n' encore rien fait.


Donc, reprenons les choses en main.


Fraternellement


CPF


 



Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives