Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 00:23
MERCI MON FRÈRE POUR CE COMMENTAIRE QUE NOUS PLAÇONS SOUS FORME D'ARTICLE, DE FAÇON À CE QU'IL SOIT LU PAR UN PLUS GRAND NOMBRE.

 

  • À peine une semaine pour vivre deux fois deux grands moments dans le Temple Jean Mons.

    Le 28 avril, la RL Le Centre des Amis n°1 - Prov. de Rouvray - y célébrait le centenaire de son réveil.

    Le 4 mai, une même Maçonnerie de Tradition, bien qu’en «civil», y imposait sa sérénité et sa légitimité d’Ordre.

    Le 28 avril nous reçûmes (en présence de GG.MM.PP. signataires de la fameuse lettre à FS) une leçon, d’histoire d’abord tant il est important de connaître le vécu de cette Loge qui «fit naître la GLNF», puis de spiritualité via un exposé intitulé «Le rayon de Lumière.  Initiation et RER»… un vrai bonheur ! 

    Le Phénix, cet oiseau sublime renaissant de ses cendres, avec sa devise «Perit ut vivat» est l’emblème du RER. Ce soir là il l’a mérité une fois de plus.

    Le 4 mai, après forte attente, des Maçons prirent place en ce même Temple : des spectateurs «obédientiels», mais surtout des acteurs de l’Ordre. 

    Bien qu’exprimée différemment bien sur, j’y ai retrouvé la même force, la même sagesse dans un tranquille sérénité ; c’était d’une vraie beauté. 

    Le Phénix n’avait pas quitté les lieux… nul ne l’a vu mais tous le savait là pendant que le cygne se mourrait dans les étages. 

    Il s’est cru trop beau le cygne, il a trop étalé de larges ailes qui ne lui ont pourtant jamais permis de voler, il a trop fait d’ombre en se montant du col, il a trop remué de vase, il a trop occupé les lacs d’amour. 

    Il tentait de vivre ses derniers moments, solitaire, en donnant une dernière becquée, pleine de promesses mais empoisonnée des ultimes humeurs qui le ronge. 

    Il n’a pas compris que son dernier rôle sera signé Tchaïkovski.

    Agonisant, le cygne n’a pas eu la force de venir recevoir, peut être ?, un philtre du Phénix… Phénix qu’il a bafoué, renié, humilié… puisqu’il se vantait de son «premier vénéralat au RER» tout en se moquant de sa structure. Il brûle tout ce qu’il touche, oubliant cette maxime que le RER donne au profane lors de sa réception «Le feu consume la corruption, mais il dévore l’être corrompu !».

    Alors le Phénix est peut être imaginaire et symbolique et le cygne physique et bien réel… 

    mais le physique est mortel, et le Phénix vivra tant que vivra le feu, la foi des Maçons. 

    Le cygne, tu n’as pas cru au Phénix, tu vas mourir. Toi tu ne renais pas de tes cendres… tu es mort !

    Jacque Gallas - 18559

 

La blancheur apparente n'est pas une vertu suffisante ...

L'oiseau de feu lui renaîtra de ses cendres.

Partager cet article

Repost 0
Published by myosotisnormand
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • Le blog Le Myosotis de Neustrie
  • : Sauvegarde et Promotion de la Franc-Maçonnerie Régulière et de Tradition
  • Contact

Merci de votre visite

Recherche

Menu déroulant

 

   

GRANDE LOGE DE L'ALLIANCE MAÇONNIQUE FRANÇAISE

GL-AMF

 

 


 

 

 

   : Consécration le samedi 28 avril 2012 à Tours  

Archives